Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 13:28
Je vais encore vous citer un blog que je visite régulièrement, à savoir Le Faucon qui parle de la réforme des Collectivités territoriales et s'insurge sur la bêtise ambiante d'une réforme initiée par un élu qui ne connaît strictement rien à la ruralité à savoir le président de la République.

Si l'objectif de cette réforme annoncée pour cet automne est honorable à savoir que les métropoles françaises puissent jouer dans la cour des grandes métropoles européennes, il laisse pour le reste très perplexe sur la façon de faire et est très flou sur le traitement des zones rurales.

Pour le moment, la réforme coupe la France en deux, pas entre le Nord et le Sud, ni l'Ouest et l'Est, mais entre des collectivités urbaines qui seraient plutôt bien traitées et des collectivités rurales laissées pour compte. Pas très intéressant.

Donc les questions sont  : quand exactement, et surtout comment ?

Dans ce genre de réforme en profondeur, il est nécessaire de prendre le temps de la réflexion et de la consultation. Or, comme d'habitude, depuis que N.S. est élu, il faut faire vite.

Non, il n'est pas nécessaire de faire vite. Actuellement ça fonctionne, pas toujours très bien, mais ça marche. Ce qui est parfois gênant ce sont les limites de compétences, mais les élus locaux savent généralement s'entendre entre eux, au delà des partis politiques.


Et puis, l'intérêt n'est pas de voir fusionner des régions, mais d'avoir une coordination et un travail plus efficaces sur le terrain.
C'est la vie des Français qui est intéressante, pas autre chose !

Il est à noter que les présidents de communautés urbaines, réunis à Bordeaux sont unanimes (sauf un certain Christian Estrosi) pour s'opposer à la réforme des collectivités territoriales et à la suppression de la Taxe Professionnelle, et que seul Michel Mercier, Ministre de l'Aménagement du Territoire a trouvé le courage d'aller à la rencontre de ces présidents.
Brice Hortefeux s'est décommandé au dernier moment, c'est là.
Concernant la Taxe Professionnelle, s'il y a un point inadmissible et inacceptable. c'est bien que la compensation vienne de l'Etat. C'est une recentralisation insupportable, une reprise du pouvoir par l'état.

Même si un certain président de la République avait traité cet impôt, d'impôt imbécile, il a eu le mérite de l'avoir laissé en place. M. Sarkozy lui, toujours à la pointe en matière de réformes, a décidé de supprimer cette taxe et de la compenser ; oui mais compensation pour UN AN et à partir d'une répartition votée par le gouvernement.

Et après, comment fait-on ???

Est-ce que le président de la République sait que dans les grandes collectivités locales à savoir les villes, il existe des Plans Pluriannuels d'Investissement et que ces PPI ne peuvent pas être revus comme ça d'un trait de plume, qu'ils engagent la commune pour des années de travaux, et par ricochet, le maintien d'une certaine activité économique dans ces agglomérations ?

J'avais déjà parlé ici de ces questions :
http://fleche.over-blog.com/article-28378742.html sur la réforme des collectivités locales et
http://fleche.over-blog.com/article-27848615.html sur la TP.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sylvie 12/10/2009 14:22


Le vrai visage de cette réforme : des élections "à la carte" pour donner encore plus de poids à l'UMP (mode de scrutin majoritaire à un tour avec prime, ce qui amoindrit la proportionnalité). Et un
beau gage d'amitié au Medef et au patronat avec la suppression de la TP. Compensée par l'état ? Je connais par cœur : gel des montants à l'année N-1, diminution avec effet de lissage ensuite, et
puis plus rien. Donc, les collectivités iront se servir dans la poche des particuliers, via les 3 taxes qui leur resteront…
Nous assistons en temps réel à une opération chirurgicale inédite : le charcutage de notre pays et de nos institutions pour complaire au roi et à sa suite de courtisans mesquins, et en tirer le
plus grand profit en terme de pouvoir.
Nous sommes dirigés par des goinfres insatiables ; il est temps de s'en rendre compte. L'intérêt général est entré au musée des curiosités. 


Falconhill 10/10/2009 17:41


Et encore, compensation que pendant 1 an... Non, colère aussi...

Bon samedi soir quand même