Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 08:57

Le président de la République aurait-il la mémoire courte ?

Il y a quelques mois, le président affirmait qu'il fallait moraliser la vie économique et financière, que ça ne pouvait plus continuer ainsi.

Entre temps, il a reçu les banquiers assez souvent ...

Aujourd'hui, que constate-t-on ?

Que BNP Paribas au début du mois d'août prévoyait un bonus d'environ 1 milliard d'euros.

Après l'entrevue des patrons de banque avec le président, le bonus pour 2010 aurait diminué de moitié et passerait à 500 millions d'euros.

C'est déjà une sacrée somme !

Le Figaro  c'est ici  et bien d'autres journaux dont tempsreel.nouvelobs.com oublient de se souvenir qu'il n'y a pas si longtemps, l'état français a dégagé plusieurs milliards d'euros en faveur des banques. Par contre pour soutenir les personnes en difficultés ça s'est compté en une cinquantaine de millions d'euros.

Il me semble qu'on a parlé de crise économique et financière.

Si BNP Paribas est capable de provisionner un milliard d'euros de bonus pour ses employés, la crise ne concerne pas tout le monde.


Ces bonus d'où viennent-ils ?
Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:43
Les préparations de la cuisine politique sont de plus en plus écoeurantes.

A gauche, Vincent Peillon essaie de tirer la couverture et est à l'origine d'une grand messe.

Oui mais voilà ! S'il a réussi à faire venir à sa manifestation : Robert Hue PCF, Marielle de Sarnez MoDem, Daniel Cohn Bendit Verts Christiane Taubira PRG, qu'y a-t-il de commun entre Marielle de Sarnez ex-UDF et Robert Hue PCF. Même si Marielle de Sarnez souligne que "ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise"

Entre un parti communiste qui prône un état fort, investi et un mouvement démocrate qui oscille entre le libéralisme et un peu d'engagement de l'Etat quand même, il y a un grand écart, pour ne pas dire un goufre.

Comment vont-ils s'entendre ces gens-là, à supposer qu'ils y arrivent un jour ?

Pensent-ils être convaincants ?

Quant aux primaires dont on parle tant en ce moment au PS et sur lesquelles la 1ère secrétaire est particulièrement silencieuse, comment vont-ils s'y prendre pour faire participer les sympathisants ?

Seront-ils tous d'accord au PS pour mélanger le vote des militants et des sympathisants, voire des autres partis dits progressistes ? Même si l'idée est intéressante, est-elle réalisable, et ira-t-elle jusqu'au bout ?

Quant aux gens qui nous gouvernent au sommet de l'Etat, nous voyons réapparaître Frédéric Lefebvre, indispensable à Nicolas Sarkozy car il lui sert à lancer les ballons d'essai. A se demander s'il n'a pas pour mission de cultiver les bourdes.
Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 10:39

Au moment du vote de la loi Hadopi, le gouvernement et notamment Mme Albanel, ministre de la Culture, pour faire passer l'amendement qui consiste à faire payer le consommateur sur un abonnement dont il sera privé, nous a seriné sur tous les tons que l'accès à Internet n'est pas indispensable, que ce n'est pas un droit fondamental.

Certes, l'accès à Internet ne peut pas être considéré comme le logement ou la nourriture, sur ce point, on est d'accord.

Reste quand même que pour les lycéens qui passent leur bac, il y a en place depuis quelques années ; les admissions post-bac qui ne peuvent se faire que sur Internet.

L'année passée, certains établissements un peu réticents n'étaient pas entrés dans ce système mais à partir de cette année, ça y est, tous y sont.

Pour ceux qui ne sont pas concernés, ça consiste pour le futur bachelier à aller sur le site
http://www.admission-postbac.fr/,  à émettre des voeux qu'il faut valider entre le mois de janvier et le mois de mars, à transmettre les dossiers aux établissements choisis, par courrier cette fois, et à attendre les réponses des établissements via Internet.

Comment font les lycéens qui sont sans ordinateur chez eux ?

Si Internet n'est pas un droit fondamental, pourquoi alors y a-t-il des procédures qui ne connaissent qu'Internet ?

Heureusement que le Parlement européen est là. Sur le blog de Gisèle Biemouret députée du Gers qui a voté contre cette loi, voici ce qu'on peut lire concernant le Parlement européen " 
... stipule que l'accès à Internet est un droit fondamental et que seule la justice peut décider de sa coupure".

Si vous aviez besoin d'une bonne raison pour aller voter dimanche, en voilà une,  autre que la simple application de votre droit civique.

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 08:15

Nicolas Sarkozy se rend à Nimes aujourd'hui (encore une fois) pour prononcer un discours sur les Européennes.

Il s'y met bien tard, les élections européennes sont dans un mois, et on ne nous parle que de la grippe A-H1N1.

Quelques réflexions par rapport à l'implication du président de la République et aux élections toutes proches :

Est-ce bien du rôle d'un chef d'état de partir ainsi en 1ère ligne sur des élections. Je croyais que le chef de l'Etat se plaçait au-dessus des partis. Or nous avons en France un super-chef de parti.

Quand je lis dans le Figaro "Reste au chef de l'état à donner le ton et à porter la campagne sur ses épaules" j'ai tendance à dire qu'on ne lui a rien demander, que ce n'est pas son rôle, et que c'est plutôt lui qui y va de son plein gré ! Ce superbe article est ici.

On assiste me semble-t-il à une non-campagne électorale. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi le PS ne fait pas un peu plus de bruit. Il n'y a pas que la télévision et la radio pour s'exprimer.
La campagne électorale est commencée officiellement et le silence règne.

Martine Aubry dit en parlant du président qu'il "n'a pas intérêt à ce qu'on parle de ses échecs: justice, médias, opposition. Echec sur toute la ligne."

Elle a raison sur ce point, mais pourquoi le PS et les autres partis ne s'emparent-ils pas justement de la politique d'échec du gouvernement ?

Mais le PS n'est pas des plus à l'aise avec ces élections car les parachutages n'ont pas été des plus appréciés et des militants et des sympathisants.
La source pour le PS est .

Je ne sais pas ce que les Français voteront ni seulement s'ils se déplaceront. Je sais par contre que la classe politique française ne fait rien pour redorer un blason particulièrement terni.

Toujours aussi sombre le ciel qui plane sur l'Europe.

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 07:08

Au PS, ils ne sont pas d'accord, mais ce n'est pas un scoop. Ils font une trêve pour les élections européennes, trêve de courte durée puisqu'elle ne sera que deux mois, et à mon humble avis, ils auraient dû commencer cette union de leurs forces bien avant.

Ségolène Royal, François Hollande sont plutôt partisans de la négociation avec le MoDem, Martine Aubry est farouchement opposée à ce genre de tractations.

François Bayrou quant à lui racole sur sa gauche depuis 2007.

Ce n'est pourtant pas un homme de gauche, François Baryou. Il était tout à fait à sa place à l'UDF, c'est un homme de centre-droit, et la gauche lui fait peur. Il apparaît comme un homme politique démocrate ayant le sens de la concertation. Sa façon d'agir au MoDem vient mettre un vrai bémol sur le sens de la concertation.

Je pense, qu'au sein de l'UDF, il n'aurait jamais eu l'opportunité d'aller si loin qu'avec le MoDem, mais il reste très isolé.
Très peu de députés à l'Assemblée Nationale, au Sénat, il y a 7 sénateurs qui sont clairement avec François Bayrou, ça reste peu.

Pour autant, est-ce qu'une alliance PS/MODEM est naturelle ?
Est-elle nécessaire ?
L'état du gouvernement d'aujourd'hui et sa façon de gouverner sont absolument désastreuses. Mais qu'apporterait d'autre, qu'une image de cuisine politique ; une alliance PS/MoDem ?

Je ne suis pas contre le MoDem bien au contraire, j'en suis assez proche, mais je suis très éloignée des façons de faire du bureau exécutif où les jeunes adhérents en politique de ce parti ne sont pas légion.

Les postes importants sont occupés par des politiques chevronnés. Est-ce ainsi qu'on fait de la politique autrement ?

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 12:05

En parcourant les blogs aujourd'hui et notamment celui de Nicolas, j'ai lu un article sur Dieudonné. Je vais peut-être m'attirer quelques foudres, mais il y a un moment que ce billet me trotte dans la tête.

Bien, Dieudonné m'a tout l'air de revendiquer une position anti-sioniste ou je n'ai rien compris ce qui reste tout à fait possible.

Ca me renvoie en 2002 dont
Le Faucon nous parle souvent, et il a raison de nous rappeler ce triste épisode.

Mais malgré tout, je me pose souvent quelques questions.

Si le battage médiatique n'avait pas été aussi important contre M. Le Pen, quel score aurait fait ce dernier ?

Que les Français aient éliminé Lionel Jospin au 1er tour était un message fort donné à la classe politique, pensez-vous que cette classe politique ait compris ce message ?

Et puis, il y a quelque chose qui me gêne dans les medias aujourd'hui et dans l'interprétation de l'expression l'opinion publique, dans ce qu'on considère être comme la liberté d'expression.

Ce serait quelque chose comme "on peut tout dire sauf ....  qu'on est anti-sioniste, raciste, xénophobe, homophobe ..."

Si je résume, il est politiquement correct d'être tolérant et bienveillant à l'égard des étrangers, des homosexuels, des juifs, des noirs, des arabes, ............

Ca ne me gêne pas, je ne suis ni raciste, ni xénophobe, ni homophobe, en clair politiquement correcte.

Reste qu'il y a des personnes en France et ailleurs qui sont racistes, qui ne supportent pas les étrangers, qui n'aiment pas les homosexuels.

Je ne prendrai pas position sur : c'est bien ce n'est pas bien, ce n'est pas le propos de ce billet.

Je veux juste attirer l'attention sur la liberté d'expression. Il me semble que Dieudonné a été interdit de spectacle. Pourquoi ?

Pourquoi ne laisse-t-on pas les personnes avec qui on n'est pas d'accord s'exprimer ? Pourquoi Jean-Marie Le Pen s'est-il vu refuser l'accès à certaines salles ?

De quoi avons-nous peur ?

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 07:54

Le droit opposable est un concept assez récent et dans certains cas, je le trouve un peu excessif, et il en est ainsi sur le droit opposable au mode de garde.

Si le droit opposable au logement me parait presque naturel tant il est indispensable d'avoir un toit sur la tête, il en est tout autrement du droit opposable au mode de garde.

Le fait de devenir parent est un choix aujourd'hui pour la plupart d'entre nous. Aussi le droit opposable au mode de garde me semble inadapté, même si les pouvoirs publics se doivent de mettre en oeuvre un maximum de services pour venir en aide aux parents en recherche de garde.

Mais pas n'importe comment.

Ce droit opposable est censé s'appliquer et s'imposer lorsque les enseignants sont en grève à plus de 25% dans une école ou lorsque des enseignants sont absents de façon imprévisible et non remplacés (ça arrive assez souvent qu'ils ne soient pas remplacés).
En cas de grève c'est une atteinte à ce droit, qu'on le veuille ou non.
En cas d'absence d'un enseignant, c'est tout aussi dérangeant. Ce n'est pas aux communes de suppléer aux remplaçants qui devraient assurer la vacance temporaire du poste.

Or la loi l'impose aux communes.

Mais ce droit d'accueil opposable risque-t-il de s'étendre ?

On entend Mme Morano annoncer la création, dès la rentrée 2009, de jardins d'éveil pour les enfants de 2 à 3 ans et la création de 8 000 places.

La règlementation sur les jardins d'éveil est on ne peut plus opaque. Il s'agirait d'une implantation dans les classes de maternelle, sans enseignants. Il était un temps où une activité non scolaire ne pouvait pas cohabiter avec l'activité scolaire.

Et ces jardins d'éveil, qui paye ?
Qui encadre ?
Quels professionnels, diplomés, qualifiés, non diplômés ?
Les précisions ne sont pas légion.

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 07:24

A la suite des nouvelles excuses de Mme Royal auprès de M. Zapatero, les adhérents de l'UMP réagissent vivement et sont très en colère contre Ségolène Royal.

Et si plutôt que de se mettre en colère, ils commençaient à s'arrêter et à se poser quelques questions.

Les propos hasardeux et "bruts de décoffrage" de leur président mettent la France souvent dans une position bien inconfortable.

Est-il bien du rôle d'un président de la République d'aller commérer sur les dirigeants des autres pays ?

Voici les propos :
Barack Obama : "un esprit subtil, très intelligent et très charismatique. Mais il est élu depuis deux mois et n'a jamais géré un ministère de sa vie. Il y a un certain nombre de choses sur lesquelles il n'a pas de position [...] il n'est pas toujours au niveau de décision et d'efficience". 
José Manuel Barroso : "totalement absent du G20". 
Angela Merkel, simple suiveuse : "Quand elle s'est rendu compte de l'état de ses banques et de son industrie automobile, elle n'a pas eu d'autre choix que de se rallier à ma position".
Jose Luis Zapatero : "Il n'est peut-être pas très intelligent. Moi j'en connais qui étaient très intelligents et qui n'ont pas été au second tour de la présidentielle [...] L'important dans la démocratie, c'est d'être réélu. Regardez Berlusconi, il a été réélu trois fois".

Vous les trouverez sur le journal Libération mais également
ici chez "les mots ont un sens".

Clairement, les propos envers M. Zapatero sont péjoratifs et en plus, le PS français au travers de Lionel Jospin est tâclé sans l'ombre d'un doute.
Nicolas Sarkozy se sent très fort, le PS en est pleine débâcle, et ce depuis la défaite de Lionel Jospin aux élections présidentielles de 2002. Pourquoi en 2007 n'ont-ils pas suivi d'emblée Mme Royal ? Ils n'en seraient pas là aujourd'hui !

Je crois que M. Sarkozy oublie sa fonction. Que le président de l'UMP se permette ce genre de sorties très douteuses passe encore, mais qu'un président de la République s'autorise ces commentaires, c'est inacceptable tout comme ses commentaires sur les journalistes du Canard Enchaîné.


Si M. Sarkozy pouvait revenir à des propos plus mesurés, les français s'en porteraient mieux. Ils n'auraient pas à assumer le ridicule.

Quant au PS, une nouvelle fois, plutôt que d'être derrière Ségolène Royal, les socialistes ont choisi de rester muets. Vont-ils continuer à la lâcher encore longtemps ? 
Pourquoi choisissent-ils presque toujours l'hypothèse qui mène à la défaite ?

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 17:17

Depuis plusieurs mois nous assistons à un démantèlement minutieux du travail effectué au cours des 50 dernières années.

C'est ainsi qu'en matière d'éducation, l'école maternelle reste très menacée pour faire place dans quelque temps à des jardins d'éveils lesquels seront évidemment payants pour les familles et gérés par qui ? sûrement pas par l'Etat et peut-être pas non plus par les communes qui commencent à se trouver très à l'étroit dans leur budget. Elles ne pourront donc pas en plus s'ouvrir à d'autres dépenses.

Les micro-crèches sont incitées à se développer surtout dans le secteur privé.

Et l'hôpital est à la même enseigne.

Nous voyons déjà depuis plusieurs années les séjours des malades à l'hôpital très raccourcis, la médecine ambulatoire se développer, mais le gouvernement actuel a décidé d'aller plus loin, et de notamment donner plus de pouvoir au directeur administratif de l'hôpital public.

Il est évident que si l'hôpital ne fonctionne qu'avec des médecins, les dépenses vont exploser et c'est bien normal les médecins ne sont pas là pour faire de la gestion.

Par contre un hôpital public ne peut pas être gérer comme une entreprise privée. Les entreprises privées dans ce secteur ça existe, ça s'appelle des cliniques.

Pourquoi vouloir leur donner la priorité ?

La médecine hospitalière dans tous les sens de ce terme est une belle vocation et une belle idéologie.

La médecine française était un fleuron en matière de découvertes, de vocation et de professionnels de haute valeur.

Pourquoi vouloir détruire ?

Il n'y a pas que l'argent qui rend riche. S'occuper des autres est bien plus enrichissant.

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 10:14

Le Nord-Ouest de la France est assez sinistré par la crise que l'on connaît depuis bientôt un an. C'est un grand Nord-Ouest car la zone s'étend de Rennes à Lille.

Entre les industriels automobiles Renault, PSA et les équipementiers, un nombre impressionnant d'ouvriers,  d'employés et de cadres ont vu leur temps de travail diminuer voire carrément se retrouvent au chômage.
La Normandie est très touchée, ainsi que l'Ille et Vilaine. Quelques chiffres, Renault implanté à Sandouville annonce 4900 suppressions de postes, PSA  à Rennes 3550 suppressions. Des villes comme Mondeville, Flers vont être en grande difficulté par la mise au chômage d'une partie de leur population.

On pourrait penser que le plan de relance, les 1000 mesures, vont concerner les zones les plus sinistrées économiquement.

Or il n'en est rien. C'est ainsi qu'à Rennes ville fortement touchée, la mesure de relance concerne l'infrastructure du réseau ferré, au Havre, la relance sera sur le logement social et la rénovation urbaine.

A Mondeville : rien
A Flers : rien.

Il y a un réel déséquilibre centre la relance prévue mais qui ne sont que des projets prévus de longue date, et la crise qui frappe de plein fouet le secteur automobile et les sous-traitants de ce secteur.

Sur les dossiers du Monde, il y a deux cartes très intéressantes, l'une concerne les suppressions prévues ou déjà effectuées de postes, l'autre concerne les mesures de relance ou plus exactement les projets déjà dans les  tuyaux depuis plusieurs années.

Ainsi on voit sur la carte de la relance, une forte densité de projet sur la région parisienne, autour de Toulouse et autour de Marseille.

C'est une très bonne initiative pour les régions concernées.

Mais les autres ?

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article