Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 09:21

L'intervention de Mme Trierweiler dans la campagne électorale des législatives via un tweet ravageur fait la une de beaucoup de journaux depuis hier.

Non seulement c'est dommage, mais je pense qu'il y a mieux à commenter.

Le tweet en question n'apparaît que comme le tweet d'une femme jalouse qui ne supporte pas que son compagnon, le Président de la République, soutienne une candidate en difficulté dans une circonscription. Eh oui cette candidate est son ex-compagne et qui plus est la mère de ses quatre enfants ! N'en déplaise à Mme Trierweiler, elle ne peut pas faire du passé table rase. Ca laisse des traces que de vivre avec une personne pendant plusieurs années et de faire avec ladite personne quatre enfants. Mme Trierweiler devrait faire soigner sa jalousie dévorante.

Pour en revenir aux médias, n'y a t il pas mieux comme information que ce tweet ?

Où en sommes nous sur d'autres sujets bien plus importants ? La situation à l'étranger, les négociations avec l'Allemagne sur la relance économique, l'éducation ... tant de sujet mal traités sous le quinquennat sarkozyste.

La peopolisation de la presse est assez dérangeante et montre une dérive de l'information qui se centralise sur des pécadilles voire des idioties. 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 10:35

Je fais partie des personnes qui pensent qu'être président de conseil général ou régional et ministre ça fait trop, qu'être député, conseiller régional et conseiller municipal ou maire ça fait trop, pourtant il y a un cumul qui ne me choque pas parce que justement il rapproche l'échelon local de l'échelon national, c'est le cumul entre député et maire ou sénateur et maire.

Si François Hollande fait ce qu'il a annoncé, ce dernier cumul ne sera pas possible.

Par conséquent, comment l'échelon local pourra-t-il influencer l'échelon national.

Aujourd'hui jusqu'au 15 mai, nous avons un gouvernement de droite, un président de droite, une assemblée nationale de droite et un sénat de gauche mais quasiment toutes les régions à gauche.

Il y a des interactions faibles mais elles existent quand même parce qu' actuellement le cumul est possible.

Mais quand ce ne sera plus possible ; quelles mesures pourront être mises en place pour que ce ne soit pas étanche ?

Quelles dispositions pourront être prises pour que l'échelon local puisse à un moment ou un autre peser sur l'échelon national ?

L'échelon national ne doit pas toujours s'imposer sans entendre, sans consulter l'échelon local. Quelles solutions ?

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 10:47

M. Sarkozy a été battu, c'est bien ainsi.

Je crois qu'il aura été le plus mauvais président de la République que la France ait connu sous la Vème République.

Il s'est trop souvent comporté en chef de parti et non en chef d'Etat. Il légiférait à partir de faits divers, il s'est fait remarquer dans le bling-bling, par la fréquentation ostentatoire de ses riches amis ... bref, aucun regret à le voir partir.

Les seuls moments où il s'est réellement montré à la hauteur de la République ont été son discours au soir de la défaite et le 8 mai. C'est peu dans un quinquennat !

Il reste maintenant à François Hollande et à son équipe des travaux titanesques.

La crise économique est au rendez-vous, mais au-delà de cette crise, il va falloir recoller les morceaux d'une France divisée à force d'avoir monté les français les uns contres les autres pendant 5 ans.

Pas simple, pas facile ...

Avec l'appel de l'UMP à la cohabitation, ça va encore se corser et les français vont continuer d'être en ligne de mire d'une division organisée.

Il serait bien que le Président nouvellement élu dispose d'une majorité à l'Assemblée Nationale.

Oui tous les pouvoirs seraient aux mains de la gauche, que ce soit à l'échelon national ou local. Faisons confiance à la fibre démocratique de la gauche pour ne pas abuser de ces pouvoirs, faisons confiance à la démocratie au sein même des partis politiques de la gauche et à leur vigilance. Je n'ai pas de doute et il n'y a pas de risque avec une personne ayant de réelles valeurs démocratiques à la tête du pays.



Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 07:13

Nicolas Sarkozy, candidat ou président ne sait qu'attiser les haines et dresser les Français les uns contre les autres.

C'est ainsi que le soir du 22 avril, il annonçait qu'il allait rassembler "les patriotes" ! Pourquoi ? Est-ce à dire que les électeurs qui votent à gauche n'aiment pas leur pays ? C'est purement inadmissible d'insinuer cela.

Maintenant, pour le 1er mai, il veut rassembler "les vrais travailleurs". Ca veut dire quoi les vrais travailleurs ? C'est insupportable de dresser les gens ainsi. Il a de l'audace le président-candidat ou candidat-président alors que le chômage monte en flèche !

Les mots de N. Sarkozy et de son entourage ont des mots très durs et très violents à l'égard de François Hollande, voire insultants : nul, lâche ...

Des militants ump annoncent qu'ils mettront "le bordel" si François Hollande est élu.

Quel amour de la patrie !

Par ailleurs, il n'est nullement étonnant que les électeurs de 2007 soient déçus de la politique menée pendant 5 ans par le président en place. Le bouclier fiscal, la dette qui se creuse, les médicaments de moins en moins remboursés, les salaires gelés, ont largement imprimé dans la tête des électeurs que le président actuel était le président des riches.

Les électeurs FN ne sont pas idiots, pas plus que les autres. Certains adhèrent au discours FN, d'autres sont en réaction et en révolte par rapport au système actuel, à la politique menée qui n'a pas protégé les "petites gens". Les salaires ont baissé, les retraites également, et cette baisse pèse lourdement sur les petits salaires et sur les petites retraites. 

Mais ces personnes qui souffrent dont N. Sarkozy dit aujourd'hui qu'ils les entend, qu'il les comprend et qu'il sera un président différent s'il est élu.

Ces personnes qui souffrent n'ont pas oublié le Fouquet's en 2007 au soir de l'élection, n'ont pas oublié la croisière sur le yacht de M. Bolloré, n'ont pas oublié l'aspect "people" et bling-bling.

Ces personnes qui souffrent auraient peut-être aimé que M. Sarkozy prenne un peu plus de hauteur pendant les 5 ans de sa présidence, qu'il n'utilise pas des mots comme "casse toi pov'con", qu'il soit à la hauteur de sa tâche.

Ces personnes qui souffrent n'ont pas oublié non plus que N. Sarkozy n'a tenu aucunement compte du non des Français au traité de Lisbonne, et pourtant c'était un référendum !

Et maintenant, quand une loi ne passera pas il veut faire un référendum.

Quel démocrate !

Quelle étrange vision de la démocratie !


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 12:24

Eva Joly insiste sur l'épisode et les financements de la campagne de N. Sarkozy en 2007, via la fortune des Bettencourt. N. Sarkozy a décidé de traiter par le mépris tout ce qui touche de près ou de loin à François Hollande. Un de ses arguments étant de dire qu'Eva Joly soutient François Hollande, donc, elle est forcément contre lui et ne peut dire que des choses qui le desservent...

C'est raccourci, mais c'est notre président ... 

N. Sarkozy c'est un peu qui n'est pas pour moi est contre moi !

Il en est de même pour Mme Lauvergeon qui est vivement critiquée par l'UMP pour sortir de sa réserve une nouvelle fois, en plein campagne électorale. Elle a peut-être des arguments concernant le nucléaire que les Français seraient mieux à connaître avant de mettre leur bulletin de vote dans l'urne.

Peu de femmes politiques entourent le président actuel, très peu de femmes. C'est normal, les femmes en politique sont plus pugnaces et rarement béni oui-oui.

Et maintenant, Corinne Lepage annonce qu'elle votera François Hollande dès le 1er tour ainsi que Fadela Amara.

Décidément, c'est une cabale !

En fait non, elles disent tout haut ce que beaucoup pensent et elles sont conscientes comme beaucoup également que M. Sarkozy est le plus mauvais président que la France ait eu depuis 50 ans.

Il faut vite qu'il s'en aille pour que le pays reprenne un peu de dignité, et retrouve ses valeurs : Liberté, Egalité, Fraternité.

A ce propos dans son discours de dimanche dernier, le président candidat a commencé par marteler qu'il était attaché à ces trois mots inscrits aux frontons de nos mairies, mais quelques minutes plus tard il disait qu'il ne voulait pas d'une France égalitaire.

Vous y comprenez quelque chose ?

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 08:10

Je ne sais pas ce qui est vrai dans cet article mais si tout est réel, c'est assez peu imaginable de la part d'un chef de l'Etat d'engager son pays dans ce genre de spéculations à 6 jours d'une élection présidentielle.

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanie-marthely-allard/090412/nicolas-sarkozy-et-lamf-preparent-un-attentat-financier-p

Le problème c'est que venant de M.Sarkozy, c'est possible. Avec lui tout est possible pour reprendre une partie de son slogan en 2007, le pire aussi ...

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 13:19

L'annonce d'un "bon résultat," si tant est que considérer qu'être à 5,2 du produit intérieur brut au lieu de 5,7 points est un bon résultat, vient à point nommé dans la campagne pour nous dire que l'équipe Sarkozy est une équipe qui a une bonne gestion. 

En voilà une bonne nouvelle en pleine campagne pour les présidentielles, surtout que l'affaire des meurtres de Montauban et de Toulouse font l'effet d'un pétard mouillé sur la campagne. N. Sarkozy n'en tire pas tous les bénéfices qu'il comptait en tirer.

Donc, comme il commence à manquer de cartouches et qu'il reste quatre semaines, il REcommence à taper sur les collectivités territoriales jugées par lui dispendieuses.

Certaines le sont. Je me demande pourquoi au Havre par exemple, un grand stade voit le jour pour une équipe qui est la plupart du temps en 2ème division, pourquoi toujours au Havre par exemple, un tramway a été décidé et des travaux titanesques entrepris alors qu'existent un funiculaire, un escalier mécanique que la municipalité n'a jamais jugé bon de remettre en fonctionnement, et de multiples escaliers pour faire les liens entre la ville haute et la ville basse.

Bref, beaucoup, beaucoup d'argent dépensé ... 

Petit rappel : la municipalité du Havre abonde à l'UMP ...

Mais on sait tous que la plupart des régions et des départements ont des teintes plutôt roses que bleues alors la tentation est grande de taper sur les collectivités territoriales pour M. Sarkozy car c'est taper sur la gauche.

Et il sort déjà son arme redoutable pour contourner la démocratie : le référendum !

Quand le parlement ne sera pas d'accord, il fera un référendum !

Quand les collectivités locales feront de la résistance, il fera un référendum !

Tout sera bon par le référendum pour arriver à ses fins.

Dangereux !


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 07:45

Il n'y a pas vraiment de questions à se poser sur le RAID, les hommes qui constituent ce groupe d'élite sont au moins aussi performants que ceux qui étaient là avant eux.

Une des réponses est iciC'est le Ministre qui était aux commandes sur les lieux. Il n'avait rien à faire sur les lieux et ce n'est pas son métier que de commander ce groupe d'élite.

Je l'ai dit dans mon précédent billet, je le redis car avec cette équipe gouvernementale, tout est confondu. Elle légifère à partir de faits divers. Depuis quand légifère-t-on à partir des faits divers ?

Elle agit sur les peurs en permanence,

Elle divise et monte les français les uns contre les autres en permanence.

 

Ce serait bien que ça prenne fin ...


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 07:09

Je suis atterrée par les évènements tragiques de Montauban et de Toulouse et leurs suites.

Des évènements je n'en parlerai pas.

De la présence des politiques autre que le président de la République et du 1er ministre à l'inhumation des militaires, laissez moi vous dire que leur présence est déplacée. Ils ne sont ni président, ni ministre, que faisaient-ils là ?

Sur l'intervention du RAID,  la présence du Ministre et ses interventions toutes les heures, le titres des journaux,  la page MSN, il y a des questions qui se posent. Il y a sur médiatisation et surenchère dans la violence. 

Pour seul exemple, depuis jeudi 22 après la mort du tueur, voici ce qu'on peut lire sur la page d'accueil Internet de MSN : 

1 minute 26 secondes de tirs ininterrompus. Ecoutez la bande son d'une partie de la fusillade entre le Raid et Mohamed Merah.

C'est hallucinant ! C'est l'apologie de la violence. Ecoutez la bande son d'une fusillage, quel intérêt ? C'est du grand n'importe quoi et je trouve cette dérive dangereuse.

L'omniprésence du ministre et son intervention dans cette affaire me laisse aussi très perplexe. Le ministre est un politique. Que vient-il faire dans une affaire qui doit se passer entre la police et la justice ? Est-il devenu fonctionnaire d'un coup ? Si les ministres se prennent pour des juges ou des commissaires de police, comment voulez-vous que les fonctionnaires agissent normalement ? Un ministre n'a ni la formation, ni la compétence professionnelle pour mener ce genre d'affaires. C'est utiliser un terrain très glissant que d'aller sur ce terrain. Les politiques n'ont pas à intervenir là où les professionnels sont compétents et présents.

Enfin, l'intervention du RAID. J'ai des difficultés à croire que la seule issue était de tuer ce tueur. Après avoir coupé l'eau, l'électricité, le gaz, n'était-il pas possible de continuer la guerre d'usure et lorsque le tueur a sauté par la fenêtre, pourquoi une balle dans la tête ? L'issue était évidemment fatale. Le ou les genoux n'étaient-il pas accessibles aux tireurs d'élite ! Je suis bien consciente qu'il fallait protéger les hommes du RAID des coups de feux du tueur mais je reste interrogative .... sur la cible exacte.

Devant l'horreur des faits, je suis atterrée par le positionnement des uns et des autres. Mettre la campagne en sourdine, c'est aller dans le sens du vent, c'est donner quoiqu'on en pense dans le populisme. La campagne présidentielle était ouverte, les discussions devaient continuer même si elles pouvaient pendant un temps et pour le reste du temps d'ailleurs monter de plusieurs crans en profondeur, et rester correcte dans les "petites phrases". C'est absolument saoulant ce genre de guéguerre entre les politiques et leurs états majors. C'est tout sauf constructif.




Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:53

On a tous remarqué que N. Sarkozy est à la peine depuis le début de sa campagne déclarée.

Déjà, lors de sa déclaration à la télévision, il n'a pas paru très enthousiaste à l'idée d'être candidat. Il était dans le devoir plutôt que dans la volonté et le désir. 

Depuis, il a fait quelques annonces, avec plus ou moins de réussite, les moins bien perçues étant de demander aux enseignants de TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS. Au cas où N. Sarkozy ne s'en souviendrait plus c'était son slogan de campagne en 2007...

On voit ce que ça a donné ...

Depuis 5 années sont passées ... 5 années à être à l'Elysée, loin de la population et de ses préoccupations. Lors de ses sorties sur le territoire, la claque était organisée et les cordons de CRS si nombreux que le président ne risquait pas de se faire invectiver.

Hier, c'est ce qui lui est arrivé. 

Même si on peut regretter les excès de langage et autres dérives, ces incidents montrent à quel point N. Sarkozy est à des années lumière des préoccupations des Français, est à des années lumière du quotidien et des remous régionaux.

Bien sûr, fort mécontent de se faire huer, il est passé à l'attaque. Et bien sûr, c'est sur le PS et François Hollande qu'il a lancé ses flèches. Petites, mesquines, les flèches ! Et comme à son habitude, il n'a su que traiter de voyous les personnes qui ont manifesté de l'hostilité à son égard.

Il a perdu le sens de la mesure, enfin, s'il l'a eu un jour ...

J'ai écouté une partie du discours de F. Hollande lors de son meeting à Lyon, c'est d'une autre envergure. 


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article