Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 08:36
Le meurtre d'une jeune femme vient relancer le débat sur les récidives.

Si l'enlèvement et le meurtre d'une jeune femme sont intolérables, pour autant, est-ce au président de la République d'intervenir sur ce terrain ?

Une nouvelle fois, à l'occasion d'un fait divers qui émeut la population, le président français donne ses ordres.

Or n'aurait-il pas été préférable, et de loin, que la personne qui a tué cette jeune femme ne soit pas relâchée sans un suivi efficace ?

Les problèmes ne sont pas traités sur le fond quand le président ou tout autre personnalité s'empare de faits divers et variés pour réglementer. Ainsi ils y vont tous de leurs bons ou déplorables mots, Frédéric Lefebvre n'étant pas le dernier à intervenir ici.

Après ce triste fait divers, le ministre de l'Intérieur et ses compères vont venir une nouvelle fois remettre en question les juges.

Ce n'est pas tant les juges et les jugements qui sont à remettre en cause, mais les moyens.

Un juge ne sera jamais un psychologue, ni un psychothérapeute, or la personne qui est sortie de prison aurait eu bien besoin d'un suivi médico-psychologique et d'un suivi socio-judiciaire.


L'heure n'est pas à la dépense à ce niveau, encore moins à la prévention.

Dommage, car c'est une manière de prévenir que de mettre en place ces suivis.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

sixtine 03/10/2009 11:59


On ne se débarrasse pas d'un problème en le jetant par la fenêtre...
On s'insurge volontiers contre la perte de libertés des uns sans trop se soucier de la sécurité des autres...
Ainsi, la castration chimique et le bracelet électronique pourraient être les seules solutions acceptables pour la sortie de ces personnages... ce qui est mieux que de croupir en prison !
Bon week-end, Flèche !


mamzelle.B 02/10/2009 22:03


Je n'ai qu'un seul souhait : la camisole chimique pour tous les malades sexuels puisque le guérison est impossible empêchons-les de récidiver en les rendant impuissants. Y'en a marre de
prendre des gants avec ce genre d'individu !!


philippe 02/10/2009 20:31


Si mes souvenirs sont bons, il y avait déjà eu une proposition de loi par Daty qui avait été rejetée... Pourquoi avoir attendu ! le gouvernement accuse les jges, mais si les responsables du
gouvernement avaient dit oui à la castration chimique en 2007, on n'en serait peut etre pas là !


plume de cib 02/10/2009 13:05


Oui, oui, il y a un vide infernal au niveau de la justice française concernant ces personnes ! Il faut dire qu'avant, le viol n'était pas considéré comme un crime en France et donc, les vieilles
habitudes restent tenaces. Il m'est avis que les magistrats et gouvernements, la plupart des hommes, se font tirer l'oreille pour s'occuper vraiment de ce problème....