Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 07:40

Nous n'entendons depuis quelque temps que ce mot : Relance.

De quelle relance parlons-nous ? De la relance économique envers les entreprises, de la relance du pouvoir d'achat, de la relance de l'immobilier.

C'est vague la relance. Et concernera-t-elle tout le monde ?

Vu sur le portail Orange ce matin, le ministre en charge de la Relance Patrick Devedjian affirme que tous les départements, "quelle que soit leur couleur politique", bénéficieront de projets financés par le plan de relance de 26 milliards. Plus de la moitié des départements sont dirigés par des majorités de gauche. Et oui, il faut qu'il s'y fasse le ministre Devedjian, les français sont ainsi, en politique, ils ne mettent pas tous leurs oeufs dans le même panier.

Mais nous avons en France un gouvernement de droite qui favorise d'abord la droite.

Rien de nouveau sous le soleil me direz-vous. Sauf que le président une fois élu doit être le président de la France et donc des Français.

C'est une évidence qu'il n'est pas inutile de répéter.

Ce n'est pourtant pas l'impression qu'on a, d'autant qu'après la grève générale de jeudi dernier, les déclarations se multiplient au niveau gouvernemental pour nous dire qu'il faut tenir le cap (François Fillon), que le mouvement de jeudi n'est pas historique (Brice Hortefeux), bref, jeudi il ne s'est rien passé car il faut continuer les réformes.

Bien mais il serait bien qu'un jour le gouvernement arrête de nous prendre pour des billes.

L'économie s'écroule partout, à l'Est comme à l'Ouest, au Japon comme aux Etats Unis. Aux Etats Unis, certains états commencent à être en faillite (reconnue), ils le sont probablement tous.

Alors devant cette situation, ce ne sont pas des milliards d'euros (pris où, et existent-ils vraiment ?) qui vont changer la face du monde.

La crise est une crise de confiance, et elle est mondiale. Ce n'est pas l'injection d'argent qui n'existe pas plus que celui des banques qui va changer les évènements.

Il faudrait plutôt se pencher sur la refonte des systèmes bancaires et revoir les fondements de notre société.

Evidemment c'est beaucoup moins facile que de dépenser des millions et des millions d'euros, et ça prend plus de temps.

Mais au moins ça n'aurait pas l'effet d'un emplâtre sur une jambe de bois. Car aujourd'hui le plan de relance du gouvernement c'est un placebo.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

plumedecib 03/02/2009 09:58

D'autant que cette histoire de 'relance" ne semble en fait qu'une vaste opération de com. Une de plus. Si tu lis le document de 200 pages curieusement mis rapidement à la disposition du public, tu verras que l'Etat ne fait que faire des rallonges de subventions à des projets existants. Or, les projets sont sur des millions et des millions d'euros, les collectivités vont pour cela s'endetter sur cinquante ans. L'argent que promet l'Etat ne paiera qu'une infime partie des intérêts d'emprunts !

fleche 03/02/2009 11:51


Curieux que ce document de 200 pages ait été prêt si rapidement. C'est vraiment une équipe ultra rapide !