Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 11:29

Après Alain Refalo, 1er enseignant "désobeïsseur", après Bastien Cazals, après la lettre d'un directeur d'école de Colmar, après bien d'autres que je ne peux pas tous citer ici, les enseignants désobeïsseurs sont au nombre de 1 703 au 21 janvier, la carte est mise à jour régulièrement ici.

En voilà un autre qui dit : assez !

La source est la même que pour la carte des "désobeïsseurs".


Chanson

Sur l'air du déserteur de BORIS VIAN (écrite par un enseignant de Vendée)

"Monsieur le Président, je suis un bon élève
J'aime pas trop les grèves mais vous demandez tant
Je viens de recevoir tout droit du ministère
Des instructions très claires sur mes nouveaux devoirs

Monsieur le Président, je ne veux pas les faire
J'ai choisi ma carrière pour le bien des enfants
C'est pas pour vous fâcher, il faut que je vous dise
Ma décision est prise, je m'en vais résister

Depuis qu'j'ai débuté, j'en ai vu des ministères
Des rétros, des austères et mêm' des innovants
L'école a su s'y faire, en attendant qu'ils tombent
J'ai travaillé sans l'ombre d'un doute de bien faire

Quand on m'a dit d'aider les enfants qui naufragent
J'avais déjà une page pour eux dans mon cahier
Vous êtes un plaisantin, je vous mets à la porte
De l'école où s'en sortent les enfants citoyens

Voulez-vous mon avis, savoir ce que j'en pense
Privatisez la France, je dirai aux enfants
Refusez d'obéir, refusez leurs affaires
Refusez la misère, refusez de mentir

S'il faut donner l'exemple, peuv'nt-ils suivre le vôtre
De people sur son yacht, monsieur le Président
Si vous me poursuivez, prévenez vos services
Qu'ils ont déjà ma fiche, et que je vais signer"

Comme pour les journalistes qui font preuve de courage en relayant l'appel des appels, je veux dire tout mon respect à ces enseignants qui se lèvent et qui s'opposent.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires