Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 08:52
Il y a quelques temps, au début de la campagne des régionales en Ile de France, Valérie Pécresse avait surfé sur l'insécurité et la drogue dans les lycées.

C'était il est vrai plus une question d'ordre national qu'une question spécifique à l'Ile de France puique des lycées en province sont aussi concernés par la violence et l'utilisation de drogues douces ou dures.

Europe-Ecologie et la gauche n'avaient pas manqué de souligner le caractère national de ces questions

En Rhône-Alpes, c'est Françoise Grossetête tête de liste UMP qui reprend l'argument du caractère national ou sociétal pour refuser de participer mardi au débat organisé par les associations Lesbiennes, Gaies, Bi et Trans ou ici.

Courage fuyons !

Il faudrait rappeler à Mme Grossetête que la politique de la chaise vide, surtout pendant une campagne électorale, est du plus mauvais effet et est rarement gagnante.

Il vaut mieux avoir le courage de ses opinions.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Sylvie 04/03/2010 00:03


Service minimum… et ne pas "choquer" l'électorat de droite et sa partie catho.