Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 12:57

La condamnation de Jérôme Kerviel  est tombée sur les medias. Il est condamné à une peine de prison ferme et à une somme colossale à rembourser, si énorme qu'elle en est déraisonnable et démesurée et qu'elle frise l'idiotie.

Cette condamnation interpelle beaucoup car il en ressort qu'il serait seul responsable.

La société générale avait les moyens de se défendre et s'est bien défendue.

Reste quand même que ça veut dire qu'à aucun moment la même Société Générale n'a mis les moyens de contrôle suffisant pour que ce genre de dérapage soit évité, puisque M. Kerviel a pu agir comme il l'a fait.

Sans minimiser la responsabilité de M. Kerviel, ni sa culpabilité s'il y a, il est malgré tout très étonnant que la banque sorte indemne de cette histoire.

Enfin est-ce si étonnant quand on voit le gouvernement français signer quasiment un chèque en blanc aux banques qui spéculent à outrance sur de l'argent virtuel.

Quand c'est un salarié de la banque qui fait la même chose : il est épinglé, condamné.

Deux poids, deux mesures ! 


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 08:09

Au cours de la fin de l'été, nous avons été bien informés par les expulsions et le démantèlement des camps illégaux. L'ONU et le Parlement Européen ont rappelé notre pays à l'ordre sur les Droits de l'Homme, pas de quoi être fier !

C'était l'écran de fumée épaisse des ces dernières semaines.

Peut-être pour éviter que la presse continue de s'emparer des affaires Woerth-Bettencourt et de celle qui n'a pas fait beaucoup de bruit, celle de M. Tapie.

Quelques journaux essaient d'y voir un peu clair dans l'histoire du ministre du Travail comme le Progrès qui propose de démêler un peu les méandres de l'affaire. 

L'affaire de M. Tapie a déchaîné le Canard Enchaîné début septembre mais finalement peu de bruit autour de cette nouvelle affaire.

argent

Megados reprend un peu le fil et pose la question : 

"La somme que devrait verser l’Etat à Bernard Tapie a déferlé la chronique depuis le 8 septembre dernier, date à laquelle le Canard Enchaîné avait indiqué que l’homme d’affaire recevra de l’Etat 210 millions d ’euros. Une information non confirmée par Bernard Tapie qui a déclaré dans une lettre ce jeudi qu’il devrait recevoir finalement entre 30 et 40 millions d’euros. Qui croire ? "

Il est étonnant que ce soit M.Tapie lui-même qui ramène l'estimation autour de 30 à 40 millions d'Euros ce qui est déjà une coquette somme.

On sait depuis hier que le président de la Commission des Finances de l'Assemblée Nationale, Jérôme Cahuzac, veut entendre Mme Lagarde. Espérons qu'il obtiendrait des éclaircissements, mais quelque chose me dit que ce n'est pas gagné.

L'information est chez Marianne2 et d'autres medias.

Le journal Marianne traitait, il y a quelque temps, le président de la République de voyou de la République. Le terme me paraissait un peu fort, un peu déplacé par rapport au représentant de l'Etat, mais il faut reconnaître que nos gouvernants ne donnent pas vraiment l'exemple et tendent le bâton pour se faire battre. 

La photo est issu du site : http://www.photo-libre.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 09:34

feu.jpgTous les jours ou presque on apprend par les medias quelque affaire pas bien claire pour ne pas dire louche.

Tous les jours ou presque le gouvernement nous assène une nouvelle réforme, une nouvelle mesure pas très sociale ...

Sur tous les fronts, les feux sont allumés, ce qui ne permet pas de les contrer. Il y a trop de fronts. 

La crise aidant, les Français ont peur et pour alimenter la peur tout est bon.

Hier la grippe A, aujourd'hui le terrorisme. 

Je ne dis pas que la menace n'existe pas. Mais faut-il affoler toujours les foules ?

Et puis entre le démantèlement des camps illégaux, l'affaire du voile islamique légiféré, et d'autres affaires bien médiatisées, le gouvernement ne fait strictement rien pour calmer les esprits.

Il n'est d'ailleurs pas semble-t-il dans la nature du président de la République de calmer les esprits, mais plutôt de mettre un peu plus d'huile sur le feu.

 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 13:15

Il y a depuis quelques semaines beaucoup de couacs dans l'orchestre gouvernemental.

Le dernier en date est l'ignorance de M. Besson au sujet de la circulaire aux préfets concernant les Roms.

Il est surprenant que cette circulaire n'ait pas été au moins évoquée en Conseils de Ministres, car une circulaire à tous les préfets n'est pas un document complètement anodin. Il est encore plus surprenant que le ministre de l'immigration n'en ait pas été informé.

Vous y croyez vous ?

Avec cette nouvelle dissonance, on voit que la presse commence à prendre des distances par rapport au pouvoir, et commence à être beaucoup plus dubitative face aux membres du gouvernement et à leur communication, voire même carrément critique et sans état d'âme

bougie.jpg

Pour autant, l'affaire Woerth n'est pas oubliée et le journal Le Monde monte au créneau et "accuse l'Elysée d'avoir violé "le secret des sources", c'est dansLe Parisien et bien d'autres journaux.

On pourrait peut-être leur donner une bougie à tous ces gouvernants pour éclairer leur chemin, et un métronome pour se mettre sur le même tempo.


Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 07:54

Lettre ouverte au Président de la République de Jacques HOCHMANN, professeur émérite de psychiatrie à l'Université Claude Bernard (Lyon). 18.08.10

 

 "Monsieur le Président,

Comme vous je suis un fils d'immigré (polonais, en ce qui me concerne). Mon père est venu étudier en France, en 1925, il est retourné se marier au pays, en 1932. Je suis né en France, en 1934 et nous avons, mes parents et moi, été naturalisés français, en 1936, sous le Front Populaire. Bien que mon père, ingénieur dans une usine métallurgique, ait participé à l'effort d'armement  de la France et ait toujours été respectueux de la loi, nous avons, en 1942, en tant que juifs, été déclarés déchus de la nationalité française par le Gouvernement de Vichy, et, de ce fait, mis en danger immédiat d'être arrêtés et déportés. Nous n'avons dû la vie, comme beaucoup d'autres juifs résidant en France, qu'au dévouement et parfois à l'héroïsme de ceux qui, alors, nous ont cachés et aidés, en nous procurant de faux papiers et en nous hébergeant. Vous êtes né après cette sombre époque. Vous n'avez pas connu, dans la presse et à la radio, le déchaînement de la haine xénophobe. C'est la seule excuse que je peux trouver à ce que j'oserais appeler votre irresponsabilité, si je n'étais tenu au respect par la haute fonction que vous incarnez. Vous n'êtes pas seulement, en effet, le chef d'une majorité qui conduit une politique choisie par les électeurs. Vous occupez une place symbolique, que reconnaît la loi, en vous déclarant au dessus d'elle pendant la durée de votre mandat. En se dotant d'un Président de la République , en décidant, il y a presque un demi-siècle, de l'élire au suffrage universel, pour renforcer son image et son pouvoir, le Peuple souverain s'est cherché à la fois un guide à moyen terme et un arbitre transcendant les passions populaires. Celles-ci sont promptes à s'échauffer, en particulier dans les périodes de crise économique, comme celle que nous traversons. La passion conduit à l'abolition de la réflexion, au passage à l'acte, à la décharge immédiate des désirs les plus primitifs. Quoi de plus passionnel, de plus irréfléchi et de plus primitif que la haine ou la peur de l'étranger. Surtout, s'il vit parmi nous, s'il s'infiltre à travers des frontières, érigées pour nous protéger, s'il viole ainsi continuellement le sentiment du chez-soi, l'étranger, quoi qu'il fasse ou ne fasse pas, est, en lui-même, une source potentielle d'insécurité. Il engendre inévitablement, dans les sociétés humaines archaïques comme dans les sociétés animales, la violence. Dans les moments difficiles, il devient le bouc émissaire. Le Juif, le Romanichel et aujourd'hui le Noir ou le Beur, quelle que soit sa nationalité formelle, incarne ainsi, en lui-même, le danger voire le mal, indépendamment de son comportement objectif. Il suffit de lire actuellement les commentaires des internautes et de suivre les sondages d'opinion pour s'assurer du large écho positif rencontré par vos propositions de Grenoble et par leurs applications immédiates. Vous surfez sur une vague porteuse.

Mais c'est justement ce qui m'inquiète. L'histoire n'est pas avare d'exemples qui montrent jusqu'où peut conduire le débordement passionnel et avec quelle facilité peut craquer l'enveloppe de civilisation qui tente de les contenir, en s'appuyant sur les valeurs de solidarité, de tolérance et d'hospitalité qui font partie aussi de l'héritage humain. Par delà votre personne, vous êtes le représentant de ces valeurs, vous avez pour mission, et vous l'avez rappelé dans un de vos anciens discours, en citant Edgar Morin, de faire œuvre de civilisation. Un Président de la République doit renforcer le sentiment de sécurité en faisant un travail de pédagogue (ce qu'avait fait votre prédécesseur François Mitterrand, en demandant au Parlement d'abolir la peine de mort, contre le sentiment prévalent dans la majorité de la population).Les réponses au jour le jour que vous donnez, avec la fougue qui vous caractérise, aux problèmes actuels d'insécurité sociale, économique et d'ordre public, n'ont rien de rassurant. Vous avez déclenché, justifié par avance, des réflexes sociaux que vous risquez de ne plus maîtriser. Le Front national se réjouit de voir valider, au plus haut niveau de l'État, certaines de ses propositions. Comble d'ironie, c'est d'un pays sans grande tradition démocratique, la Roumanie , où, comme d'ailleurs en Hongrie et en Bulgarie les Roms n'ont jamais joui d'un statut enviable, que vous viennent aujourd'hui les accusations de populisme et l'appel à une réflexion plus calme et plus inscrite dans la durée.

 Veuillez agréer, monsieur, le Président, l'expression de la haute considération dans laquelle je tiens votre fonction."

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 11:30

La France subit de sévères réprimandes de la part du Parlement Européen sur l'expulsion des Roms, lesquels ne l'oublions pas sont des êtres humains avant tout.

C'est un rappel à l'ordre du Parlement à l'égard de notre pays.

La véhémence avec laquelle répondent nos gouvernants est à hauteur des réprimandes.

Ceci dit, nos gouvernants oublient un peu vite que même si chacun est maître chez soi, la loi européenne s'impose aux états. 

C'est dommage d'avoir une mémoire aussi peu fiable quand on prétend diriger une nation, c'est encore plus dommage quand on prétend avoir une politique sécuritaire, c'est toujours dommage quand on devrait montrer l'exemple, ce dernier venant toujours d'en haut.

A force de populisme et de mener une politique qualifiée souvent d'extrême droite, le gouvernement actuel surfe en permanence sur les bas instincts et augmente les réactions racistes dans notre pays. Le rappel à l'ordre du Parlement Européen est juste et devrait faire réfléchir la majorité des Français sur ceux qui nous gouvernent.

Non contents de tailler régulièrement dans les acquis sociaux, les libertés individuelles, d'expression, il faut maintenant qu'on soit montré du doigt par une politique d'expulsion.

Il est étonnant aussi de voir combien le gouvernement s'appuie sur l'Europe quand ça l'arrange et combien il s'en éloigne quand la politique qu'il mène va à l'encontre des valeurs européennes.

 

Pauvre France.

 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 09:13

photo  : ©philippe grangeaud / solfé communications4839787387_9101bd2bdc.jpg

Martine Aubry,  ce matin sur France Info, a une nouvelle fois fustigé N. Sarkozy. C'est le rôle et la mission des opposants et la France ne peut pas s'enorgueillir de renvoyer de son territoire des êtres humains. 

Mais dire en même temps que le projet du PS n'est pas prêt par ces mots : 

"Chaque chose en son temps". " Sans projet, crédible, fiable, financé, ça ne servirait à rien d’avoir un candidat".

ne va pas servir le parti socialiste.

Ils en mettent du temps à construire leur projet depuis qu'ils sont dans l'opposition.

Est-ce que ça veut dire qu'il faut attendre que la droite agisse pour finaliser le projet du PS ? 
Pas très sérieux tout ça.

J'ose croire que ce projet existe réellement mais je finis parfois par en douter. 

Et si les socialistes nous parlaient un peu des valeurs socialistes ...

 


 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 07:43

C'est une information de Nouvelles News et de Sud-Ouest.


Il semblerait qu'Eva Joly pense très sérieusement à la candidature pour les présidentielles de 2012, et ce serait bien.


Auréolée d'une image d'intégrité, elle pourrait bien venir troubler le jeu de tous les politiciens que l'on connaît et pour certains que l'on a trop vus. Elle pourrait également attirer bien des électeurs lassés de l'atmosphère des affaires louches et des politiciens corrompus.


Députée d'Europe-Ecologie, qui a le vent en poupe, elle a le mérite d'avoir fait peu de politique avant 2008 et de savoir parler une autre langue que la langue de bois.

 

Elle a par ailleurs montré tout son courage avec l'affaire Elf qu'elle n'a jamais lâchée malgré les menaces.

 

Ca pourraît être très intéressant pour la France d'avoir une présidente telle qu'Eva Joly. 

 


 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 08:25

Les blogs de Cib et de Sylvie relaient le billet de Caleb Irri qui démontre que petit à petit le gouvernement en place installe le chaos social pour mieux diriger le pays ; c'est ici.

 

Un autre point de vue est celui de la Gazette d'@rrêt sur images, n°138

"Marianne traite Sarkozy de "voyou de la République". Scandale.

Protestations des dignitaires UMP. Demandes d'excuses.

Le magazine explique que le titre ne reflétait pas exactement l'article; en attendant, les ventes s'envolent : nous vous racontons tout cela ici.

Bien joué, Marianne.

Mais ce genre de cri d'alarme ne fait-il pas le jeu de Sarkozy, comme à chaque fois que l'on s'effarouche à hauts cris de ses initiatives (anti-Roms, anti-étrangers) baroques et impraticables ? De toutes ces gesticulations, le Conseil constitutionnel fera de la chair à saucisses, Sarkozy le sait, et s'en moque.

Son jeu des prochains mois est clair : récupérer l'électorat FN, qui l'avait rallié en 2007, et qu'il a déçu. Plus la gauche criera au fascisme, plus on lui facilitera la tâche. Il va falloir être rusés. Et surtout, ne pas oublier l'affaire Woerth-Bettencourt, autrement révélatrice de la réalité de ce pouvoir."

 

Ces interrogations pertinentes interpellent.

 

L'objectif de N. Sarkozy est d'être élu et tous les moyens pour y arriver sont bons, c'est en cela que le journal Marianne a traité le président de voyou de la République.

 

Et maintenant, que l'un ou l'autre de ces points de vue soient justes, quelle marge de manoeuvre ? Quelles actions peuvent être menées pour éviter la chute ?

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 07:44

Avec ses récents discours, le président de la République et quelques ministres réussissent à attiser les haines entre les Français de toute origine.

 

De plus en plus des familles issues de l'immigration, bien intégrées, ressentent le racisme latent de certains Français.

 

Comment réagir pour ces familles ?

 

Une lettre ouverte très éloquente est parue dans le journal Marianne, journal dont le titre laisse malgré tout à désirer car le président même s'il ne convient guère maintenant à la majorité des Français, a été élu au suffrage universel. Il est arrivé à ce poste par les urnes, ne l'oublions pas.

 

Je vous invite à lire cette lettre qui est d'une bonne tenue.

 

Je crois que la répression et la haine sont si dangereuses qu'elles peuvent mener à la guerre civile. Est-ce le but recherché ?


 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article