Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:25

RSA et travaux d'intérêt général :

je croyais que d'une part le travail était un droit, quand on voit le nombre de chômeurs j'ai dû me tromper,

je croyais que les TIG étaient des travaux effectués par des délinquants qui évitaient ainsi le passage par la case prison, j'ai dû me tromper.

Le mélange RSA et TIG ne m'inspire rien de bon sous la houlette de N. Sarkozy. Et les personnes qui sont au RSA ont le DROIT d'être traitées différemment de celles qui ont contrevenu à la loi.

Et pourtant, la contrepartie en travail ne me choque pas plus que ça, je la trouve intéressante quand elle est bien travaillée, bien encadrée, bien traitée.

N. Sarkozy n'est-il pas élu depuis 5 ans ? 

Pour les hauts salaires et patati patata, il a eu le temps non ? Il redécouvre à l'occasion des élections qu'il y a des salaires astronomiques pour les dirigeants des grands groupes nationaux.

Qui va croire qu'il va y mettre de l'ordre alors que les grands patrons sont ses proches amis ?

Parmi eux, Arnaud Lagardère, Edouard de Rothschild, Bernard Arnauld (groupe LVMH) témoin à son mariage, ..., François Pinaut (groupe PPR) entre autres.

Il y avait aussi Mme Lauvergeon (AREVA) mais elle a dû déplaire au roi.

Et maintenant, il faudrait croire à ses promesses ...

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:16

Depuis le mois de mai 2011, Dominique Strauss-Kahn fait la une des journaux. 

En mai, j'ai pensé qu'il s'était fait piégé. Je le pense toujours on le saura peut-être un jour si on le sait.

Je constate que même si DSK est amateur de parties fines, après tout si certains aiment pourquoi pas, il est à nouveau sous le feu des projecteurs dans l'affaire du Carlton de Lille et à nouveau convoqué aux USA. 

Curieuse la convergence des convocations entre le 22 février et le 28 mars avec un détour par les Etats Unis entre ces deux dates.

La justice suit son cours, bien sûr. 

Mais on sait tous que l'affaire DSK fait du tort au PS et qu'elle est arrivée tellement opportunément que lorsque l'affaire des USA s'est calmée, il en est sorti un autre en France.

Je ne dis pas que ce monsieur est blanc comme neige ...

Je dis seulement qu'il y a des dossiers qui sortent au moment des élections ... alors qu'ils dormaient depuis longtemps.

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 08:16

François Bayrou a repris du service.

Les élections présidentielles se profilant, il a annoncé qu'il était candidat et mène déjà sa campagne tambour battant. Il est d'ailleurs excellent quand il est en campagne, sait parler avec beaucoup de conviction et toucher le coeur de ses auditeurs.

Par ailleurs, avec la perte du triple A de la France, la dette est revenue au premier plan des préoccupations des Français. Soit dit en passant, le président Sarkozy a fait une erreur de stratégie en communiquant sur cette note.

Qui comprend vraiment ?

Sûrement pas le français moyen dont je fais partie. La notation des agences est une affaires de financiers qui a un intérêt limité pour le grand public et qui est à relativiser.

François Bayrou surfe sur l'endettement public et rappelle (et c'est vrai) que c'était un de ses principaux thèmes de campagne en 2007 en disant : JE VOUS L'AVAIS BIEN DIT

Donc, fort de ce rappel, de son parler affectif, il monte dans les sondages.

Très bien, mais dans l'hypothèse où François Bayrou arriverait à dépasser N. Sarkozy ou François Hollande ou Marine Le Pen et se retrouverait au 2nd tour. En imaginant qu'il serait élu. Avec quelle majorité gouvernerait-il ?

C'est bien de vouloir sortir du système, mais quelle démarche, quelle méthode pour gouverner et avec qui ? Avec quelle majorité ?

Il est à la tête d'un micro-parti. Comment fera-t-il ?

 



Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 07:48

Depuis plusieurs semaines, nous savons tous que la note de la France avait toutes les chances d'être diminuée.

C'est fait.

Alors pourquoi une réunion de crise à l'Elysée hier ? Elle arrive bien trop tard. Ce n'est ni hier, ni il y a un mois qu'il fallait réagir. C'était il y a un an au minimum.

Depuis le début de son règne, N. Sarkozy mène une politique désastreuse sur le plan financier. Il creuse le trou de la dette toujours plus profond, et ce n'est pas d'aller faire la guerre en Libye qui améliore les finances de l'Etat.

Un commentaire du mois d'octobre sur mon blog montre l'accroissement de la dette française depuis 30 ans.

Eloquente la pente vertigineuse imprimée depuis 2007. On peut toutefois douter un peu de la source ! Alors je suis allée voir ailleurs.

Graphique : évolution de la dette publique

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/dette-deficits-publics/dette-publique-multipliee.shtml

dette-publique-021.png (600×320)

http://bembelly.files.wordpress.com/2011/07/dette-publique-021.png

 : Dette au sens de Maastricht des administrations publiques en point de PIB (*)

http://www.insee.fr/fr/themes/info-rapide.asp?id=40

Comment peut-on croire aux gesticulations gouvernementales des uns et des autres ? Les diagrammes pris sur différentes sources sont assez concordants.

Il n'était pas envisageable donc, voyant cette situation, pour les agences de notation de continuer dans la sur-notation.

Je trouve d'ailleurs à voir le diagramme que la note AA+ est bien gentille ! L'état du pays au niveau de l'endettement est tout simplement lamentable et est passée au dessus de 80 %.

Ca n'arrive peut-être pas au bon moment pour le président de la République actuel, mais on peut penser que ça arrive au bon moment pour les électeurs qui j'espère ne commettront pas la bêtise de lui renouveler son mandat.

 

 

 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 09:16

Les troupes Umpistes sont en colère.

En colère car les primaires socialistes ont tenu le devant de la scène médiatique pendant de longues semaines. Je ne sais pas vous mais moi ça m'a fait du bien d'entendre ou de lire autre chose que des articles traitant de MM. Fillon et Sarkozy !

En colère car finalement malgré leurs ricanements le projet socialiste existe même s'il n'est pas complètement finalisé, il est bien ébauché.

En colère parce que cette idée des primaires a rencontré un vrai succès auprès des sympathisants de gauche et parce qu'on ne mobilise pas plus de 2,5 millions de personnes sans laisser quelques traces.

Bref, ils sont mécontents donc ils ont lancé la contre-attaque avec ce projet de convention où les ténors de l'UMP et les ministres vont venir critiquer le projet et les primaires socialistes.

Ce n'est pas très constructif des critiques et des ricanements ...

Quand j'entends Mme Morano ironiser et dire  "M. Hollande tout le monde le qualifie de mou, Mme Aubry tout le monde la qualifie de très dure. Vous aurez le choix entre la gauche molle et la gauche dure. Il vaut mieux une droite responsable aux affaires avec Nicolas Sarkozy", je ne peux que constater qu'elle n'est que dans la critique superficielle qui n'apporte strictement rien.

Quand à avoir une droite responsable aux affaires, on voit ce que c'est encore aujourd'hui avec le patron de la Direction centrale du renseignement intérieur qui est mis en examen mais reste à son poste.

Ca laisse perplexe sur ce qui se trame en coulisses. Enfin perplexe ! Il semble très clair malheureusement que les responsables politiques en place actuellement manoeuvrent pour arriver à leurs fins sans en assumer les conséquences.

Nous sommes loin d'une république transparente !

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 09:01

Depuis quelque temps nous entendons parler d'une prochaine taxe sur les sodas. Cette taxe serait appliquée pour lancer un message sur le risque d'obésité lié à la consommation excessive des sodas.

Oui bien sûr, loin de moi l'idée de dire que c'est faux.

Seulement cette taxe sur les sodas entrera dans la loi de finances 2012 et fera partie des recettes supplémentaires destinées à limiter la casse au niveau du déficit public. Cette mesure pourrait rapporter environ 120 millions d'euros de recettes supplémentaires ce qui n'est pas une petite goutte d'eau.

L'obésité a beau dos !

Quand le gouvernement en place a un problème de budget, sa réaction est de créer une taxe.

Quelqu'un a-t-il fait le compte du nombre de taxes créées depuis 2007 ?

En 2009 sur ce blog  il était fait état déjà de 19 taxes en deux ans de mandat.

Pas mal.

Depuis ça ne s'est pas vraiment arrêté.

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
15 juillet 2011 5 15 /07 /juillet /2011 13:47

Mme Joly souhaiterait ou rêverait peut-être de voir un défilé citoyen à la place du défilé militaire.

Voilà une idée qui est bonne ! Ca me plait ce genre d'idées. 

Je ne vois pas en quoi, n'en déplaise à Mme Le Pen, les français ont un lien profond avec leur armée.

Je me demandais justement hier pourquoi les militaires défilaient le 14 juillet. 

Il me semble que 1789 est beaucoup plus un soulèvement citoyen que militaire non ?

Autant le feu d'artifice, symbole de fête pour beaucoup, trouve sa place le 14 juillet même si je suis opposée à ce genre de manifestations pour des raisons d'environnement et d'économies, le feu d'artifice a au moins le mérite de représenter la fête.

Les militaires ?

Que représentent-ils au 14 juillet ?

Je comprends encore moins pourquoi la proposition de Mme Joly soulève la polémique. Plutôt que de tirer à boulets rouges sur la dame, les politiques en vue qui commencent à dégainer feraient mieux de réfléchir un peu à cette excellente proposition.

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 19:53

Nous n'entendions plus parler de la vache folle et pour cause les autorités avaient fini par interdire les farines animales données à la race bovine.

Oui mais voilà, il faut bien écouler certains produits sous la pression de certains enjeux financiers.

Alors la vache folle, un jour nous en entendrons parler à nouveau   si j'en crois ce que mes yeux ont lu : 

Vache folle: une réintroduction partielle des farines animales envisagée

PARIS — Le Conseil national de l'alimentation (CNA) envisage une réintroduction en France en deux temps des farines animales, interdites depuis la crise de la vache folle, dans un rapport préliminaire disponible sur son site internet.

Instance consultative des ministères de l'Alimentation, de la Santé et de l'Economie, le CNA, qui doit rendre son avis définitif mi-septembre, présente dans son rapport d'étape de "premières pistes de recommandations", débattues lors de sa dernière réunion mardi à Strasbourg.

Il suggère une "autorisation (des farines animales, ndlr) limitée, dans un premier temps, au secteur de l'aquaculture" et envisage ensuite, "dans un deuxième temps, et après un bilan bénéfices/risques, une extension éventuelle à l'alimentation des porcs et des volailles".

Dans l'ensemble, le CNA, où siègent autorités médicales, agriculteurs, industriels et représentants des consommateurs, plaide une "levée de la mesure de police sanitaire" touchant les produits animaux transformés (PAT), composés de viande et d'os de mammifères pour nourrir porcs, volailles et poissons.

"Les conditions sanitaires ayant conduit à l'interdiction des PAT dans l'alimentation des animaux destinées à la consommation humaine (ne sont) plus d'actualité", explique-t-il.

A la demande du gouvernement, le CNA et l'Anses, l'agence de sécurité sanitaire de l'alimentation, planchent séparément depuis l'été 2010 sur l'éventuelle réintroduction partielle des farines animales, à la suite d'une proposition en ce sens de la Commission européenne.

Bruxelles a proposé en juillet 2010 de lever l'interdiction du recours à certaines farines animales pour l'alimentation des non ruminants comme les porcs, les volailles ou le poisson et de mettre fin à "l'abattage systématique" des animaux menacés lorsqu'un cas d'ESB est décelé.

La Commission entend toutefois maintenir l'interdiction de donner des protéines animales à des ruminants censés se nourrir d'herbe, ou de nourrir un animal avec des protéines issues de sa propre espèce.

Les farines animales, soupçonnées d'avoir contribué à la propagation de l'encéphalopathie spongiforme bovine (ESB, maladie de la vache folle), sont interdites dans l'UE depuis 1994 pour les animaux destinés à l'alimentation.

Mais depuis, des travaux de l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) ont montré que si des porcs sont nourris avec des protéines animales transformées de volailles, l'augmentation du risque d'exposition de l'homme à l'ESB serait "négligeable".

 

Ben voyons !

Je croyais très naïvement que les vaches étaient herbivores. Me serai-je trompée ?

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 09:59

J'ai eu connaissance récemment d'un message transmis dans certaines mairies, je ne saurais dire si toutes les mairies ont reçu ce message.

Le voici :

 

"Monsieur le maire,

Notre démocratie agonise.

En 1789 le peuple français, sous la domination de la noblesse et du roi, a fait sa révolution.

Depuis de nombreuses décennies nous votons et élisons nos représentants.

 

LE CONSTAT

Un abime sépare la population de la classe politique.

Les citoyens ont perdu confiance.

Abstention et votes extrêmes caractérisent les élections et augmentent dans des conditions inquiétantes.

Si aucune solution n’est mise en œuvre rapidement, une sombre issue nous est promise

Proposons une nouvelle démocratie au vote des citoyens.

 

L’ANALYSE

De trop nombreux élus ont perdu de vue l’intérêt général qui seul devrait les guider.

Le goût du pouvoir, la professionnalisation de la fonction, devenue une source de revenus indispensable et le caractère illimité du renouvellement des mandats ont abouti à l’émergence d’une caste dont l’objectif unique est de conserver le pouvoir .

Les citoyens qui se rendent compte du désastre doivent agir.

 

LA SOLUTION

La seule solution qui permettra de sauver notre  démocratie à laquelle nous sommes tant attachés, est d’empêcher légalement nos représentants de vouloir des réélections au-delà du raisonnable.

Afin que la défense de l’intérêt général ne soit plus contrariée l’interdiction du renouvellement des mandats s’impose.

Trois mandats maximum dont deux au plus pour les fonctions de maire, député, sénateur, député européen, président de conseil général, président de conseil régional, président des organes délibérants des communautés urbaines, des communautés d’agglomération ou des communautés de communes…pourront être sollicités.

Le  président de la république ne pourra exercer plus de deux mandats.

Libéré de l’obsession du renouvellement, le mandataire se consacrera à la mission pour laquelle il a été élu : la défense de l’intérêt général.

 

INCONVENIENTS

-la société sera privée de gens remarquables…dont nous savons que les cimetières sont peuplés.

-l’élu manquera de temps pour mettre en œuvre son programme…d’autres le poursuivront.

-l’élu a la légitimité démocratique quel que soit le nombre et le renouvellement des mandats.

La limitation du nombre des mandats a été décidée pour la fonction de président de la république.

Elle le sera pour les autres mandats.

-le nombre de candidats sera-t-il suffisant ?

Faisons confiance aux français qui, débarrassés des pesanteurs politiques, s’investiront dans la vie publique avec comme unique objectif la défense de l’intérêt général.

 

AVANTAGES

 Le non renouvellement des mandats présente des avantages déterminants.

-La recherche exclusive de la défense de l’intérêt général.

-Une respiration démocratique.

-La question du cumul des mandats sera automatiquement résolue.

-La réconciliation du peuple avec ses représentants.

-L’engagement politique de l’ensemble de la population : jeunes, moins jeunes, seniors, femmes, hommes.

-La diminution de l’abstention.

-La quasi disparition de la corruption, du clientélisme, du renvoi d’ascenseur du financement illicite des campagnes électorales……

 

LA PROPOSITION

Il n’est pas imaginable qu’un texte sur la limitation du renouvellement des mandats soit voté par la représentation nationale actuelle.

L’unique solution consiste à élire un président de la république dont le programme sera exclusivement consacré au non-renouvellement des mandats avec l’engagement de soumettre ce nouveau statut à la volonté du peuple au moyen d’un referendum.

 

LE CALENDRIER

-Dissolution de l’Assemblée Nationale

-Organisation d’élections législatives

-Nomination du premier ministre et mise en place du gouvernement.

-Sur proposition du gouvernement le Président de la république soumettra à referendum un projet de loi portant sur le statut de l’élu et l’interdiction du renouvellement des mandats.

-Quelque soit le résultat du referendum le Président de la république dissout l’Assemblée Nationale et présente sa démission.

 

CONCLUSION

 Je suis convaincu que face à la déliquescence de la représentation et à l’éloignement rapide des citoyens avec les élus le non renouvellement des mandats permettra seul d’éviter à la démocratie française une issue incertaine.

Voilà la seule motivation qui me conduit à vous solliciter, monsieur le maire, afin que vous proposiez ma candidature à l’élection présidentielle de 2012.

Je vous prie de croire monsieur le maire à l’expression de mes sentiments très distingués.

 

 

PATRICK MELMOUX

AVOCAT

DOCTEUR EN DROIT

CHARGÉ DE COURS A L’UNIVERSITE DE MONTPELLIER

CHARGÉ DE COURS A L’UNIVERSITE DE PERPIGNAN"

 

Voilà, devant le désolement qu'offre la classe politique française, ces propositions ont le mérite d'exister et mériteraient de figurer dans le programme d'un candidat.

Qu'en pensez-vous ?

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 08:45

La candidature de Dominique Strauss-Kahn aux primaires du PS puis aux élections présidentielles françaises paraît fort compromise.

Cette candidature était la favorite de bon nombre de socialistes et, surtout, aurait permis de regrouper autour du candidat beaucoup de centristes, gauche et droite confondue.

Le boulevard s'ouvre bien grand devant les centristes de droite et offre un vrai ballon d'oxygène à M. Borloo qui apparaît un peu comme laisser pour compte du rouleau compresseur qu'est le système sarkozien à la suite des remaniements ministériels.

Cette histoire est plus que regrettable. On a l'impression de cauchemarder et d'assister à un mauvais film. 

Qui peut croire à ce navet de la part d'une personne dont l'intelligence est louée par tous ?

Je pense que M. Strauss-Kahn aurait pu fédérer autour de sa candidature et pour une fois, depuis plusieurs années, beaucoup d'électeurs auraient voté pour lui, non par défaut mais par adhésion, car tous reconnaisent en M. Strauss-Kahn une personne intelligente, bien au fait des finances internationales et,  pour beaucoup, il était capable de représenter la France, sans vulgarité, sans clinquant.

Quelle déception pour ces personnes qui savaient déjà pour qui ils allaient voter en 2012 !

Au-delà de la déception des électeurs futurs et de celle des partisans de M. Strauss-Kahn, il est assez hallucinant de voir comment cette affaire est menée outre Atlantique. La présomtion d'innocence n'existe pas aux Etats Unis. C'est la présomption de coupable qui prévaut. 

Edit 9 h 30

Il y a quand même des éléments qui me questionnent, notamment dans cet article des échos et sur la négociation de l'image de M. Strauss-Kahn menottes aux mains contre le silence sur la plaignante, c'est ici.

 

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article