Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 13:53

On a tous remarqué que N. Sarkozy est à la peine depuis le début de sa campagne déclarée.

Déjà, lors de sa déclaration à la télévision, il n'a pas paru très enthousiaste à l'idée d'être candidat. Il était dans le devoir plutôt que dans la volonté et le désir. 

Depuis, il a fait quelques annonces, avec plus ou moins de réussite, les moins bien perçues étant de demander aux enseignants de TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS. Au cas où N. Sarkozy ne s'en souviendrait plus c'était son slogan de campagne en 2007...

On voit ce que ça a donné ...

Depuis 5 années sont passées ... 5 années à être à l'Elysée, loin de la population et de ses préoccupations. Lors de ses sorties sur le territoire, la claque était organisée et les cordons de CRS si nombreux que le président ne risquait pas de se faire invectiver.

Hier, c'est ce qui lui est arrivé. 

Même si on peut regretter les excès de langage et autres dérives, ces incidents montrent à quel point N. Sarkozy est à des années lumière des préoccupations des Français, est à des années lumière du quotidien et des remous régionaux.

Bien sûr, fort mécontent de se faire huer, il est passé à l'attaque. Et bien sûr, c'est sur le PS et François Hollande qu'il a lancé ses flèches. Petites, mesquines, les flèches ! Et comme à son habitude, il n'a su que traiter de voyous les personnes qui ont manifesté de l'hostilité à son égard.

Il a perdu le sens de la mesure, enfin, s'il l'a eu un jour ...

J'ai écouté une partie du discours de F. Hollande lors de son meeting à Lyon, c'est d'une autre envergure. 


Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires