Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 09:12
En Rhône-Alpes, peut-être que l'UMP  arrivera en tête au 1er tour mais c'est quasiment le seul parti de droite !
La tête de liste de l'UMP ; Françoise Grossetête n'arrive pas vraiment à convaincre et l'UMP ne sera pas majoritaire au 2nd tour à moins d'un revirement soudain de situation.

Les autres sont inaudibles, même si le parti emmené par Nicolas Dupont-Aignan est respectable, il n'emporte guère l'adhésion derrière lui.

Pour le Centre,  Le Nouveau Centre et le MoDem sont en perte de vitesse, le Nouveau Centre se confond dans la droite, quant au MoDem, il n'est pas crédible et n'a plus d'audience.

C'est à gauche qu'il y a de la matière et de vrais programmes.

La liste sortante emmenée par Jean-Jack Queyranne peut présenter un bon bilan et l'on sait qu'il y a un avantage au sortant quand le bilan est positif.
La liste Europe-Ecologie emmenée par Philippe Meirieu, universitaire connu à Lyon, mais je ne suis pas certaine qu'il rayonne bien au-delà du Lyonnais.
La liste Front de Gauche emmenée par Elisa Martin.

Il y a une vraie confrontation entre les têtes de liste PS et EE et je ne sais pas si l'électeur s'y retrouvera et s'il comprendra bien la différence.

Les listes "vertes" me dérangent toujours autant. On ne peut pas être qu'écologiste. Ce n'est pas un programme en soi.

Depuis l'arrivée à la région de la gauche, dirigée par J.J Queyranne, la région a avancé dans bien des domaines et notamment sur l'énvironnement et l'écologie. Les transports en commun sont largement privilégiés par l'équipe en place qui est dotée d'un programme ambitieux et réalisable.

La région Rhône-Alpes est une région qui a réellement beaucoup oeuvré en faveur de l'environnement en favorisant les produits bio, en subventionnant les bâtiments économes ou passifs ...

Mais ce n'est pas que ce programme pour l'équipe PS de Rhône-Alpes, c'est parallèlement au développement des transports en commun et des liens avec l'urbanisme à savoir densifier l'habitat sur les sites situés à proximité de gares, de terminaux de lignes de transports en commun et donc une implication forte dans le Schéma de Cohérence Territoriale, mais c'est aussi être largement engagé sur l'éducation, l'insertion, l'emploi.

Alors je me pose une question : quand l'équipe sortante est forte d'un bilan global satisfaisant voire très satisfaisant, pourquoi aller voir ailleurs ?

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Pierre 07/03/2010 18:21



Quelle étrange force influence donc tant nos élus umps rhône-alpins ?


Visionnez en intégralité=>
http://www.dailymotion.com/video/x9z9g0_francmaconnerieun-pouvoir-au-coeur_news


Edifiant, non ?



Pierre 07/03/2010 18:01


J'ajouterais,que se réfugier dans l’abstention est inutile car elle favorise les partis installés, seuls les suffrages exprimés étant retenus. Se réfugier dans le vote écolo, pensant protéger
la planète, est un leurre, car avec les verts ce sera plus d’impôts, plus d’insécurité, plus d’immigration, plus d’autophobie, les automobilistes étant leurs coupables désignés.


Pierre 07/03/2010 17:55


 la gestion « socialo-écolo-marxiste » de la Région Rhône-Alpes : « M. Queyranne, en bon socialiste, est en pleine démagogie avec l’argent des contribuables. L’endettement et la fiscalité ont
explosé sans aucun résultat concret en matière de sécurité, d’emploi, de formation des jeunes. Le monde agricole continue de mourir, et les PMI-PME disparaissent inexorablement.

Les socialistes ont su pratiquer le saupoudrage électoral en multipliant les subventions aux associations de gauche. Cerise sur le gâteau, Jean-Jack Queyranne se bâtit un nouveau palais qui
coûtera aux rhônalpins près de 200 millions d’euros, alors que le site actuel est très fonctionnel, et que ce nouvel Hôtel de Région ne servira plus à rien en 2014, après la restructuration
annoncée des collectivités territoriales, faute d’élus régionaux remplacés par des conseillers territoriaux ».


Les deux élus FN n’ont pas épargné non plus l’UMP, les taxant de complicité puisque cette fausse opposition a voté 99% des propositions socialistes tout au long de cette mandature. « L’UMP
s’agite dans la presse, ses élus s’agitent dans leurs territoires, mais au final, à Lyon, ils font la même politique que l’union de la gauche ».



gilles 06/03/2010 10:24


bonjour,

en réponse à votre commentaire sur le transport par câble et la pollution visuelle je comparerai cette pollution à celle laissée par des dizaines de milliers de véhicules qui traversent notre
secteur particules, bruits, accidents mortels, cancer, stress...
Le projet qu'on porte n'est pas parfait mais il a l'avantage de réduire drastiquement tous ces défauts énumérés plus haut 

belle journée 


gilles 05/03/2010 11:21


j'ai été militant du PS pendant 10 ans et je n'ai pas beaucoup vu de grandes orientations dans nos programmes nationaux et locaux.
Il me semble qu'Europe Ecologie fait une offre qui correspond mieux aux contraintes actuelles 


fleche 06/03/2010 09:01


Je ne suis pas d'accord avec vous concernant la Région Rhône-Alpes.
Cette région s'est inscrite dans un vrai programme de développement durable.

Vers Lyon, la région a su mettre en place avec SNCF un cadencement des trains. Le résultat est là, beaucoup plus de personnes prennent le train.
L'augmentation du nombre de voyageurs est considérable.

Mais il n'y a pas que cette mesure.

Les subventions aux constructions économes, l'appui à l'agriculture biologique, ... sont là pour montrer que cette région s'inscrit dans le développement durable et la protection de
l'environnement.