Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 10:33
Ainsi que Pierre le dit dans les commentaires sur le blog de Nicolas, cette journée prévue pour le mois de mars aurait pu s'appeler "Un jour sans Sarkozy".
Après tout, on est en France, pourquoi le nom de cette journée est-il en anglais ?
Aura-t-elle plus de succès ainsi ?

Ce qui est sûr, c'est que cette journée déchire la Toile, entre un collectif qui s'organise semble-t-il et qui aurait souhaité entraîner avec lui les blogueurs dits influents, de ce que j'ai compris et d'autres persuadés que cette journée pourra peser de tout son poids.
Mais je n'ai peut-être rien compris.

Est-ce que les blogueurs sont influents ?

C'est une question qui pour le moment reste sans réponse. Qui peut dire l'impact des blogs politiques sur Internet et dans la société ?

Maintenant quant à la journée elle-même. Quel sera son impact ?
Il me semble important dans une démocratie d'en respecter les règles.

M. Sarkozy qu'on le veuille ou non A ETE ELU. Seul, le Parlement a un pouvoir quelconque en la matière

Je ne suis pas convaincue qu'une énième manifestation de plus change les choses.

Il y a des représentants élus à l'Assemblée Nationale et au Sénat, ce sont eux qui ont le pouvoir d'agir réellement.

Mais voilà, la majorité est à droite, nous ne pouvons pas l'oublier.

Quelle sera l'influence de cette journée si elle n'est reprise pas aucun mouvement associatif ou politique ?

Il faut repasser par les urnes pour sortir N. Sarkozy de la vie politique, dans une démocratie le pouvoir ne doit pas être dans la rue, sinon, ce n'est plus une démocratie.
La population a voté des élus qui la représentent.

Maintenant, ce serait bien que ces élus entendent quand même que les Français sont en colère.


Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Didier 26/02/2010 16:22


Votre raisonnement relatif à la démocratie ne tient que dans une démocratie de délégation (je vote une fois tous les X... ans, et ensuite j'ai juste le droit de fermer ma g..., même quand
les gens pour qui j'ai voté s'empressent de trahir leur programme). Or rien n'empêche de penser à une démocratie participative, dans laquelle les citoyens sont amenés à se prononcer sur les
choix. C'était d'ailleurs le mode de fonctionnement de la démocratie antique...


fleche 26/02/2010 20:02


Je suis d'accord avec vous, et il faut reconnaître également que dans bien des communes, la démocratie participative ou concertation sur des projets existe réellement.
Je suis élue locale d'une petite commune et je peux vous assurer que je fais partie des personnes qui concertent même si c'est parfois fort dérangeant.
Certes c'est dérangeant, mais les erreurs sont moins nombreuses et les projets sont donc meilleurs.


Rockaille 26/01/2010 18:34


des révolutions sont nées de moins que ça...elu ou non c'est le peuple qui décide et si les urnes ne sont plus irréprochable, peut etre que la rue rétablira la légitimité de ces hommes politiques
qui nous disent "plus de sous" mais qui augmente leur salaires sans complexe ou qui baisse les impots de leur amis patrons


fleche 26/01/2010 18:40


Si c'est ça la droite décomplexée c'est tout sauf légitime.
L'intérêt général de la population est sans commune mesure beaucoup plus intéressant.


sixtine 07/01/2010 13:34


Je te rejoins sur le fait que Nicolas Sarkozy ait été élu président de la République et que ce n'est pas à la rue de remettre en question sa légitimité !
Quelle que soit mon opinion par rapport à cette gouvernance, les règles sont claires et ne peuvent être remises en question !
Je me méfie toujours de ces mouvements de contestation qui servent plus à exprimer un profond mécontentement qu'à faire changer la donne ...
Que les gens aillent voter en leur âme et conscience est le premier vrai acte positif à entreprendre ... Après, on reparlera des abstentionnistes qui portent un tort considérable à la valeur d'un
scrutin...
Mais c'est juste mon avis !
Amicalement.


fleche 07/01/2010 13:38


Merci de ta visite Sixtine et je me réjouis de voir que je ne suis pas la seule à penser ainsi.


sylvie 07/01/2010 08:36


D'accord à 200 %…


Sylvie 06/01/2010 16:36


Obtenir sa démission ? Comme tu le notes fort justement, NS n'est pas homme à démissionner, il a tant investi pour arriver là où il est aujourd'hui !
Par contre, un 27 mars réussi comme en Italie, difficile de le cacher et d'avoir un blackout total des médias… rien que pour bousculer son ego, ça peut valoir le coup, non ?


fleche 06/01/2010 17:11


Les medias sont très muselés.
Mais le plus important au mois de mars, c'est le bulletin de vote des régionales car là les medias ne peuvent pas ignorer les élections et si les Français pouvaient indiquer leur mécontentement par
leur bulletin de vote en votant tout sauf UMP ce serait bien aussi, ne crois-tu pas ?