Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 08:34
Au moment où les critiques fusent de toute part concernant Jean Sarkozy et sa nomination pour le poste de président de l'EPAD du quartier d'affaires de la Défense, son président de père, lors de son discours sur la réforme des lycées, ne trouve rien de mieux que de dire ce qui suit en parlant de la création des lycées :

 "Un geste qui signifiait, très concrètement, la fin des privilèges de la naissance. (…) Cela voulait dire que désormais que ce qui compte en France pour réussir ce n'est plus d'être “bien né” ; pour réussir, c'est travailler dur et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur. »

C'est superbe.

et il ajoute plus loin :
« Principe de justice, mais aussi, en même temps, principe d'efficacité : car quel meilleur critère que celui du savoir et de la compétence pour désigner ceux qui doivent exercer des responsabilités ? »

Ce serait du plus haut comique si le président n'était pas en train de prouver le contraire de ce qu'il dit.

Qu'est-ce qu'il cherche le président ? Que tous les Français rient à ses dépens, mais pas seulement les Français, nos voisins européens, les pays africains, l'Asie, et évidemment le continent américain.

A-t-il seulement lu son discours avant de le prononcer ? C'est préférable quand on est président de la République.

Jacques Myard député des Yvelines dit que "La politique c'est aussi l'art de la finesse", Nicolas Sarkozy ferait bien de méditer cette phrase avant de se mettre tout seul en difficulté.

Un dernier pour finir, "la main douce conduit l'élephant avec un cheveu" (proverbe persan)



http://www.rue89.com/mon-oeil/2009/10/13/nicolas-sarkozy-contre-la-nomination-de-son-fils-a-lepad
http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jean-sarkozy-le-fils-qui-valait-des-milliards_794188.html
http://www.lalsace.fr/fr/france-monde/article/2083394,218/Le-malaise-gagne-l-UMP.html

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Lucien Aymard 15/10/2009 00:23


La dynastie Sarkozy se met en place, sans honte, sans scrupules et surtout au détriment du peuple.
Amitiés
Béa et Lucien


plume de cib 14/10/2009 16:33


Je crois que Sarko sait très bien ce qu'il fait, très bien ce qu'il dit. Depuis quelques temps, j'ai l'impression de me retrouver dans une pièce de Molière. Sarko est un cas d'école en matière de
communication. Il s'engouffre dans la mauvaise foi avec délectation. Il a le discours manipulateur des grands dictateurs. Il n'est pas tombé dans le bon Pays ni à la bonne époque ,c'est tout là son
problème....


fleche 15/10/2009 10:04


A se demander parfois s'il est conscient de ce qu'il prononce lors de ses discours, quand même.
Dire qu'il n'y a pas de privilège à la naissance et proposer ou plus exactement imposer son fils à la direction de l'EPAD de la Défense ; c'est de la provocation.


Pat59 14/10/2009 12:34


Bonjour Flèche,
Je confirme, par exemple toute la matinée de ce jour a été consacré sur la RTBF radio belge une émission sur les "pistons" et ce en référence avec la nomination du "Prince Jean" comme disent les
anglais.
Lorsque l'on sait que cela fait référence au prince Jean régent qui a pris le pouvoir au dépents de son frère Richard Coeur de Lion qui était parti en croisade...
Mais au delà de la polémique, c'est les conséquences de cette nomination, 150000 salariés et 200000 habitants gérés par un gamin en echec scolaire...
Amitiés
Pat


Sylvie 14/10/2009 11:34


Et une fois de plus, nous passons pour des idiots aux yeux du monde entier ! Même la Chine trouve que le bouchon est poussé un peu loin… Nicolas, fais tes valises…


fleche 14/10/2009 12:09


Je ne sais pas quand les Français en auront assez d'avoir un président qui leur met la honte.