Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 07:15
La politique de N. Sarkozy est un échec sur toute la ligne, les Français sont mécontents de l'insécurité de leur avenir :
- le chômage en hausse,
- la santé plus chère,
- la justice trop dépendante du pouvoir,
- l'enseignement avec toujours plus de réformes ;

et le résultat des élections le montre .
..

A vouloir nationaliser ce scrutin, le président a tout de même envoyé bon nombre de ministres sur ces régionales, l'UMP arrive après le PS au niveau national ce qui est significatif et pourrait servir de leçon.

L'enseignement à tirer de ces régionales est que la politique liberticide du président en place qui renvoie les émigrés chez eux, qui se gausse de faire baisser la délinquance alors qu'il n'en est rien, ne fait en rien baisser les scores du Front National qui peut se maintenir dans plusieurs régions.

La leçon est là.

Elle est sévère.

Elle signe un échec.

Chaque fois que les partis situés aux extrêmes de l'échiquier politique progressent, il peut être constaté que la politique menée par le gouvernement en place est infructueuse, désastreuse.

A gauche, les partis extrêmistes sont divisés, Lutte ouvrière est tombée dans les oubliettes et le NPA d'Olivier Besancenot réalise un faible score. Ca ne me chagrine pas.

Aujourd'hui, c'est le Front National qui progresse et c'est inquiétant à nouveau.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

plumedecib 17/03/2010 08:38


je vais essayer d'entrer dans ce débat avec le plus de clarté possible. Il me semble que le débat sur l'identité nationale n'a pas lieu d'être dans la mesure où nous sommes français, nous aimons
notre Pays, nous n'avons pas besoin qu'on nous dise comment on doit être et comment on doit l'aimer. Voilà.
Pour moi le reste c'est du blabla, de la récupération. Personnellement, le simple fait qu'on vienne me parler d'identité nationale me choque, me vexe. Je n'ai jamais vu de français cracher sur le
drapeau. Nos valeurs républicaines, c'est tout ce qui nous reste, c'est ce qui nous aide à rester debout. Car il ne faut pas compter sur les politicards pour les défendre. Eux, c'est le pouvoir
qu'il défende et leurs privilèges. Au lieu de venir me faire la leçon, ils feraient mieux de balayer devant leur porte !
On fait d'un sentiment un propos politique. Il est normal d'avoir une politique d'immigration. Des gens entrent en France, des français s'en vont ailleurs. Tout cela, il faut le gérer. Il n'y a
rien de terrbile ou de choquant. Par contre, ce qui est terrible, c'est d'avoir été cherché du personnel à l'étranger à une époque, de l'avoir cantonné dans des ghettos, de n'avoir pas imaginé que
les immigrés allaient avoir des enfants dont certains allaient naître dans la précarité et que dans ces ghettos allait forcément se développer la délinquance. Voilà. A présent, c'est tout le pays
qui est plongé dans la précarité. Et que nous soyons des français depuis des lustres ou bien de deux ou troisième génération, nous sommes tous dans le même pastis.


fleche 17/03/2010 13:35


Merci pour cet avis éclairé et du rappel au sujet de la main d'oeuvre que la France est allée chercher au début de la 2nde moitié du XXème siècle.
A cette époque, les politiques gouvernaient déjà sans trop penser aux lendemains. En entassant des communautés aux mêmes endroits, ne pouvait surgir que le communautarisme.


Pierre 15/03/2010 21:04


En quoi le Nationalisme est une tare à vos yeux.Le Probleme de certains Françaiç c'est qu'ils ont honte d'etre Français,C'est pour celà que ce peuple finiras gardiens de musées.Quant à
l'argument le Nationalisme engendre la guerre,c'était valable lorsque les peuples ne se cotoyait pas,ce qui n'est plus le cas


Pierre 15/03/2010 19:38


Sans faire de polémique si vous le souhaitez,je cous cites:"Bien sûr, mais le débat sur l'Identité nationale a fait beaucoup de mal en réactivant les concepts racistes. "En quoi ce débat réactive
les concepts racistes .Je voudrais d'ailleurs comprendre que veux dire concept raciste?


fleche 15/03/2010 19:58


Prenez le mot "concepts" au sens "idées".

En lançant ce débat, N. Sarkozy et Eric Besson ont quelque part opposé les Français d'ici et d'ailleurs et les étrangers.
Peut-être que ce n'était pas l'objectif, mais le résultat a été celui là.

Dans le même temps, les Suisses se sont prononcés contre les minarets.

Avec un contexte de crise où les inégalités se font plus tangibles, où les emplois se perdent, il n'était pas opportun de lancer un tel débat. C'était faire le creuset des nationalistes. C'est
assez réussi ; et je ne suis pas certaine que c'est ce qu'il faut à la France en ce moment.




Pierre 15/03/2010 11:00


C'est du n'importe quoi comme si etre fier de son Pays et réfléchir sur l'identité d'un Pays est raciste.Selon votre concept avoir un drapeau est raciste ,etre fier dans le sport de son équipe est
raciste ,Je vous conseille de relire la définirtion du racisme et aprées vous m'en donnerez des nouvelles.Mais peut-ertre que vous n'etes pas Français?


fleche 15/03/2010 12:28


Ce n'est pas ce que j'ai dit, merci de faire un peu attention à l'emploi des mots et au sens des mots.

Je n'ai pas dit que réfléchir sur l'identité du pays était raciste.

Vous interprétez à votre manière mes propos, et vous les déformez.


Djemaa Pascal 15/03/2010 09:32


Oh? Vous pensez vraiment à cela ? Je ne crois pas...Le débat sur l'identité nationale pouvait être l'occasion d'évoquer clairement la question de la nation de nos jours.


fleche 15/03/2010 09:35


Ca aurait pu être cette occasion, et ça aurait été plutôt bien.
Mais ce débat a été mal mené et n'a réussi qu'à stimuler les bas instincts.