Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 13:48
Pendant sa campagne pour l'élection présidentielle, le candidat Sarkozy a inscrit dans son programme le referendum d'initiative populaire, je sais avec Le coucou on n'est pas d'accord, lui parle de referendum d'initiative parlementaire, mais il me semble pourtant avoir lu dans les promesses du candidat Sarkozy le mot "populaire".

D'ailleurs dans UMP, le "P" veut dire populaire, ça pourrait donc être cohérent.

Non seulement ce referendum doit répondre à des critères assez exigeants :

  • - 4 millions de Français doivent s'exprimer
  • - 182 parlementaires qui se saisissent de l'affaire.
Mais la cerise sur le gâteau est la loi organique.

Et cette loi, devinez !

Bien évidemment, elle n'a pas été ni votée, ni examinée, ni même envisagée d'être présentée au Parlement.

Alors oui, dans ces conditions Nicolas pourrait avoir raison, lui qui considère que cette votation est inutile car pense-t-il elle ne s'inscrit pas dans un processus démocratique ; oui mais elle reste l'expression d'une partie de la population, qu'on le veuille ou non.

S'il est vrai que ce n'est pas ce qu'il y a de meilleur dans une démocratie, force est de constater que cette démocratie est mise en défaut assez régulièrement. Rappelons-nous l'épisode du traité de Lisbonne et récemment Hadopi. Dans ces conditions, il faut pouvoir exprimer clairement aux dirigeants en place son opposition et il faut donc repartir de la base et de la rue puisque l'opposition parlementaire est elle-même impuissante face à la volonté d'un gouvernement qui passe et repasse les lois pour arriver à ses fins.

C'est un moyen d'expression pacifique que cette votation citoyenne, et donc extrêment intéressant, ne serait-ce que cette seule raison. 

Cependant, on est tous d'accord pour reconnaître et savoir qu'elle n'a pas de valeur juridique.

Le gouvernement ne dit pas la vérité, une nouvelle fois, quand par la voix de M. Estrosi il annonce :

La Poste : Estrosi rassure les participants de la "votation citoyenne"

Article publié le 29 Septembre 2009
Source : LE MONDE.FR Lemonde.fr avec AFP
Taille de l'article : 413 mots

Extrait :

La "votation citoyenne" sur l'avenir de La Poste s'est poursuivie, mardi 29 septembre, partout en France sur fond d'interventions politiques. Cette consultation sans valeur juridique, lancée par les opposants à une transformation en société par actions, a démarré lundi et durera jusqu'au 3 octobre. En marge d'une visite d'un bureau de poste de Wasquehal (Nord), le ministre de l'industrie Christian Estrosi a réaffirmé qu'"en aucun cas des fonds privés n'entreront au capital de La Poste". "Seul l'argent public qui vient de l'Etat pourra rentrer dans le capital de La Poste", a-t-il ajouté, en promettant également "le maintien de tous les points poste et le prix unique du timbre".

 

Seulement, voilà, si la poste s'ouvre au seul argent public, il ne pourra pas s'ouvrir à la Caisse des Dépôts et Consignations" qui elle s'est ouverte aux fonds privés.

C'est bête n'est-ce pas ?

Parce que justement il est prévu que la CDC vienne participer à la gestion de la Poste.

 

Duperie donc du gouvernement actuel face aux intentions de privatisations non dites mais pourtant réelles et duperie du candidat à l'élection présidentielle qui a mis en avant le referendum comme un progrès de la démocratie, mais s'est bien gardé de le mettre en oeuvre.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pat59 05/10/2009 18:40


Bonsoir Flèche,
Tu as mis le doigt pile où cela pêche... on ne peut pas faire l'un sans faire l'autre, donc tu nous démontre clairement qu'il s'agit d'une duperie, j'ai envie de dire une de plus
Amicalement
Pat


fleche 05/10/2009 19:02


Oui, j'ai l'impression que la duperie existe depuis plusieurs années déjà


sylvie 05/10/2009 00:55


Double langage présidentiel de sa majesté : une bonne partie de nos concitoyens doit être sourde, ou amnésique… le parlement est "aux ordres", le sénat ronronne, tout va bien !
La Poste ? Après le transport aérien, la SNCF, feu les PTT, cela passera comme une lettre… à la poste. Sa majesté ne nous a pas posé la question, donc, la question n'existe pas.
Tout est simple en Sarkozye majeure, seuls les mauvais esprits peuvent trouver à redire.
Et là, franchement Flèche, j'adore ton mauvais esprit !


fleche 05/10/2009 11:55


Eh bien tant mieux si tu aimes, car je ne peux pas m'en empêcher, et c'est donc souvent que je fais du mauvais esprit, je crois que c'est dans ma nature.
Tu as posté le 1000ème commentaire. Merci à toi.