Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 06:59
Frédéric Mitterrand semble assez encombré par cette loi, et il assène en conséquence des phrases qui sont des contre-arguments.

En effet, sur LCI, il aurait dit que HADOP est "rendu nécessaire par les absolutistes de l'Internet libre". LCI c'est ici

Sont-ils donc si nombreux ces absolutistes de l'Internet ?

Par ailleurs, il indique que cette loi a une mission "essentiellement pédagogique".

Je rêve ou cauchemarde.

Depuis quand la répression est réellement pédagogique ?

Extrait de l'artice de LCI :

"Il s'agit de compléter le dispositif pédagogique et de sanctions" contre le téléchargement illégal d'oeuvres culturelles mis en place par la loi Hadopi I et par le texte Hadopi II, qui revient devant l'Assemblée à la mi-septembre, a expliqué le ministre. "Ce n'est pas Hadopi III. Ce sont des mesures d'accompagnement pour faire comprendre que l'objectif du gouvernement est à la fois de servir les internautes, de protéger les droits d'auteur et d'apporter une régulation dans un marché actuellement totalement anarchique", a ajouté le ministre, alors que certains la nomme déjà ainsi.

Trouvez-vous le marché anarchique ?

Cib signalait récemment sur son blog que les salles de cinéma n'avaient jamais été aussi remplies.

J'aimerai connaître le manque à gagner des major.

Il est probablement bien inférieur à ce qui est estimé.

Si les CD ou DVD n'étaient pas si chers ...

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Le Sioux 05/09/2009 21:00

Hadopi, à qui profite le crime, il faut rémunérer les artistes, pas engraisser les majors qui les exploitent et les formatent.Qui plus est hadopi n'est que le premier volet de toute une panoplie de lois liberticides pour museler et maîtriser internet.Nos gouvernants entendent bien assujettir aussi ce media comme ils l'ont fait avec les autres.

philippe 05/09/2009 08:15

Je savais bien que ce n'étais pas encore fini, cette loi fait des vagues, c'est certainement qu'elle ne doit pas être parfaite....

dominique 05/09/2009 08:05

j'entend bien tout l'aspect contrôl de la toile derrière tout ça. Il faut que les artistes concernés et mis en avant dans ce projet fassent des contre propositions avec les pollitiques, afin de vider cette loi ...il y a tout un aspect de marchandisation dont veulent aussi se saisir les sites : tous les journaux d'infos peu a peu vont vers un acces payant, afin de ne pas perdre leur marché de distribution...libé s'y mettrait, les presses professionnelles ou  specialisées l'ont déjà fait.

babel92 04/09/2009 23:57

@dominique : Personne ne remet en cause le droit, pour les artistes, d'être rémunérés pour leurs oeuvres.Hadopi, justement, ne prévoit rien pour leur rémunération, mais tout dans la sanction des internautes !! Le but de la loi est de sanctionner : on coupe internet à partir d'une adresse ip relevée par les ayants droits de l'industrie du disque. Plusieurs pb se posent alors : une adresse ip peut être facilement falsifiée, donc il y aura beaucoup d'erreurs et d'innocents qui se verront couper sans avoir rien fait d'illégal. Ensuite, internet ne sert pas qu'à "pirater" mais est utilisé pour de nombreux usages qui n'ont rien de répréhensible : s'informer, s'amuser, écrire ou lire un mail, un blog... Or, en coupant internet, on coupe tout cela aussi, et non seulement pour le "pirate" (si c'est bien lui) mais aussi pour toutes les autres personnes vivant dans le même foyer !!!Et je ne vois pas en quoi cela est dissuasif, ou incitera l'internaute à acheter des cd, surtout si ceux ci sont trop cher pour son budget. Ensfin, on peut se demander si les "droits des artistes" ne seraient pas qu'un pretexte agité par les états pour tenter de contrôler la toile.

fleche 05/09/2009 07:44


Effectivement c'est une dérive possible ...
Par ailleurs quand Mme Albanel disait l'accès à Internet n'est pas un droit fondamental, il y a depuis quelque temps des démarches qui ne se font que par Internet, les inscriptions pour les
études après le bac par exemple.

Peut-on vraiment dire alors que ce n'est pas fondamental ?

Pour répondre à Dominique, HADOPI risque beaucoup plus de freiner la découverte de jeunes talents qui se font connaître par Internet.

Dommage non ? 


Lucien Aymard 04/09/2009 22:57

Bonsoir flèche,Les pertes des majors ne seraient pas si grandes si elles sortaient de la vraie musique et des vrais talents qui existent mais ne peuvent pas percer parce qu'ils sont hors du système. C'est drôle, mais les Cabrel, Souchon, De Palmas, Aznavour, Renaud, Duteil, Hallyday, Mitchel ..... pour les hommes n'ont aucune difficulté à vendre leurs oeuvres. Il en va de même pour les femmes dont je ne citerai pas tous les noms, Maurane, Dion, Foly, Farmer ....AmicalementBéa et Lucien