Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 14:08
Intéressant discours de Ségolène Royal à l'Université d'Eté Socialiste à La Rochelle.

Intéressante introduction où d'emblée elle annonce que "l'efficacité de l'action politique se démontre d'abord par la preuve."

Je ne suis pas souvent d'accord avec les politiques en ce moment, je les trouve intéressés plus par leur siège que par l'intérêt du pays.

Mais sur les mots d'introduction prononcés par Ségolène Royal à La Rochelle, je ne trouve strictement rien à redire.


Oui les politiques sont reconnus par l'efficacité de leur action.
Oui les français attendent des politiques des preuves de leurs actions.
Oui les français attendent des politiques efficaces.
Oui encore la  confiance peut être accordée plus facilement à des gens qui ont fait leur preuve sur au niveau local.

Ségolène Royal ne cumule pas les mandats, elle est présidente de la Région Poitou-Charentes mais n'est ni maire, ni député, ni sénateur.

Quand elle dit ses mots cités plus haut, on peut être porté à la croire. C'est ici sur Le Post.

Le Figaro raille un peu l'orientation prise par Ségolène Royal, qui est restée dans sa région et s'est repliée ces derniers temps sur celle-ci.

Pourquoi pas ?

Est-ce si déshonorant de s'intéresser de près à sa région ? Même si certains trouveront de l'opportunisme au fait que Mme Royal se  "replie" sur la région Poitou-Charentes, c'est un opportunisme qui commence très tôt, les élections régionales sont en 2010 et Mme Royal ne semble pas s'être jamais désintéressée de sa région très longtemps.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

Christie 30/08/2009 10:47

Faire de la politique aujourd'hui et dans le contexte si flou actuel fait que l'on doit coller vraiment avec ce que l'on fait quitte à faire différemment un peu plus tard pour adapter son discours à ses actes.. Rien ne peut être figé sinon, parce que la vie est ainsi, rine ne peut-être figé. Cela ne veut pas dire qu'il faille faire n'importe quoi, ce n'est pas dans ce sens là que je le dis..De toute façon, il y a toujours la forme et le fond en ligne directrice...Et ça par contre, ça ne doit pas changer...Je pense qu'elle dit souvent juste en essayant de faire coïncider le tout et c'est très bien...

aliciabx 29/08/2009 21:34

Elle a raison, elle se ressource, elle analyse et elle parle quand il le faut.Et elle ne fait pas pire que ceux qui la raillent.

fleche 30/08/2009 08:26


et qui ne se privent pas de le faire.


Homer 29/08/2009 17:26

D'abord, je pense qu'il ne faut pas s'arrêter qux lignes d'un discours. Le comportement et les actes font preuve. D'ailleurs, ce n'est même pas elle qui a dù rédiger ce texte.Ensuite, j'estime qu'à l'optique de 2012, la région "passe après". A savoir ce qu'on veut: son siège pépère dans sa région ou est-ce qu'on brigue un poste plus haut, qui demandera des sacrifices?

fleche 29/08/2009 17:32


Le discours c'est évident qu'à ce niveau de responsabilité, les élus ne les rédigent quasiment pas, pas plus les présidents de région que les députés ou les présidents de conseil général.

Maintenant s'ils les prononcent c'est qu'ils sont d'accord avec ...

Dans l'optique 2012 peut-être, reste que les régionales sont en 2010 et que si la gauche remporte un maximum de régions ça peut être intéressant pour aborder 2012.