Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 08:43
Les préparations de la cuisine politique sont de plus en plus écoeurantes.

A gauche, Vincent Peillon essaie de tirer la couverture et est à l'origine d'une grand messe.

Oui mais voilà ! S'il a réussi à faire venir à sa manifestation : Robert Hue PCF, Marielle de Sarnez MoDem, Daniel Cohn Bendit Verts Christiane Taubira PRG, qu'y a-t-il de commun entre Marielle de Sarnez ex-UDF et Robert Hue PCF. Même si Marielle de Sarnez souligne que "ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise"

Entre un parti communiste qui prône un état fort, investi et un mouvement démocrate qui oscille entre le libéralisme et un peu d'engagement de l'Etat quand même, il y a un grand écart, pour ne pas dire un goufre.

Comment vont-ils s'entendre ces gens-là, à supposer qu'ils y arrivent un jour ?

Pensent-ils être convaincants ?

Quant aux primaires dont on parle tant en ce moment au PS et sur lesquelles la 1ère secrétaire est particulièrement silencieuse, comment vont-ils s'y prendre pour faire participer les sympathisants ?

Seront-ils tous d'accord au PS pour mélanger le vote des militants et des sympathisants, voire des autres partis dits progressistes ? Même si l'idée est intéressante, est-elle réalisable, et ira-t-elle jusqu'au bout ?

Quant aux gens qui nous gouvernent au sommet de l'Etat, nous voyons réapparaître Frédéric Lefebvre, indispensable à Nicolas Sarkozy car il lui sert à lancer les ballons d'essai. A se demander s'il n'a pas pour mission de cultiver les bourdes.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article

commentaires

AMR 28/08/2009 23:21

Intéressant débat sur cette alliance pour arriver à gagner les élections de 2010 et 2012 face à une UMP omniprésente et complètement envahissante. Bien que militant PS, je ne crois pas à une alliance des personnes et la grande messe de Vincent Peillon me gêne vraiment, car je pense qu'il faut construire des alliances sur un projet. Si l'idée d'une primaire à gauche me convient, j'aimerai d'abord que le socle de ces primaires soit construit sur un projet et les partis intéressés pourront alors y adhérer. Cela évitera en particulier de maintenir cette ambiguité qui fait dire que le Modem est néo-libéral, le PCF est toujours stalinien et le PS social-démocrate ou je ne sais quoi d'autre. Très sincèrement, je ne pense pas que l'on puisse gagner sans une alliance la plus large possible et se battre entre gens de l'opposition ne pourra que renforcer l'UMP et son petit Napoléon de président.

fleche 29/08/2009 07:44


Il me semble aussi qu'un projet est plus porteur et que s'allier à partir d'un projet c'est plus cohérent.

L'UMP envahit tout et ça ne va pas s'arranger avec le redécoupage des circonscriptions.


Christie 27/08/2009 09:38

C'est un peu compliqué d'autant que l'on vit une période de mutation, il me semble.en ce qui me concerne, je suis plutôt alter mondialiste avec une vision bien ancrée de la solidarité.Je ne connais pas grand chose à l'économie mais j'imagine que nous ne pouvons pas vivre perpetuellement dans ce monde de consommation à outrance mauvais pour notre planète et pas forcément bon pour l'avenir de nos enfants.par contre, s'il faut des alliances sur un proget pour virer Sarkozy, oui...Mais il faut qu'il y ait impérrativement, du respect de l'homme autant que de la nature végétale,animale et minérale..On ne peut pas continuer comme ça!Et puis je souhaiterai, par exemple qu'il y ait plus d'argent dévolu à la recherche médicale qu'à la construction de navire de guerre ou qu'à la découverte de Mars ou autre étoile ..que l'on s'occuppe d'abord de soigner ceux qui naissent que de chercher à tuer ou aller voir les autres galaxie, ou alors tout doit être fait mais pas l'un au détriment de l'autre!Et puis arrêter les ogm, arrêter tous ces programmes nucléaires, et puis remettre un système de santé correcte en place..Alors, je crois que toutes les bonnes volontés sont bonnes à prendre mais pas n'importe comment.il faut des règles et le respect de ces règles!

fleche 27/08/2009 09:51


On est bien d'accord, mais ce dont je doute c'est que les politiques d'aujourd'hui aient profondément envie de changer les règles du jeu.
Je n'y crois pas, je n'y crois plus.

Ils me donnent beaucoup plus l'impression d'avoir envie d'un siège doré.

J'espère qu'ils existent des politiques désintéressés, mais vraiment désintéressés. Est-ce que c'est encore possible ?

Je ne suis pas férue d'économie, et mon billet portait d'ailleurs plutôt sur les manoeuvres politiciennes


philippe 26/08/2009 23:04

Flèche, j'aimerai que tu me dises de quel libéralisme F.Bayrou ou M. de sarnez, défenderait-il ?

fleche 27/08/2009 08:02


Je pense qu'ils défendent l'un et l'autre une "social-économie", ainsi que le principe de la libre entreprise. Ceci dit, je répète ce que j'ai dit dans ma réponse à Pat59 dans le monde
d'aujourd'hui peut-on échapper au libéralisme économique ?

Avec N. Sarkozy il est poussé à son paroxysme, mais peut-on échapper vraiment au libéralisme économique au XXIème siècle ?

Le président et la vice-présidente du MoDem s'ils arrivent au pouvoir un jour prochain ne pourront pas échapper au libéralisme économique.




philippe 26/08/2009 23:02

Je vais t'expliquer ma position, ce n'est que la mienne je précise. Si j'ai choisis le MoDem c'était pour certaines valeurs auxquelles je crois, je pense qu'il n'y a plus de droite et plus de gauche aujourd'hui, depuis l'effondrement de l'ex urss. Nous sommes dans un monde ultra libéral, dans une globalisation économique. Ca veut dire quoi être de gauche  ou de droite aujourd'hui ? J'ai souvent voté PS, j'ai été militants Greenpeace, j'ai été militant chez ATTAC ( ils sont altermondialistes). Mais j'ai été très déçu des partis pris. J'ai un jour rencontré une personne intègre qui s'occupait d'associations, qui s'investissait pour les autres, je l'admire d'ailleurs, il m'avait parlé à l'époque de l'UDF, c'est pour cela que j'ai adhéré. Et depuis 10 mois nous avons fait 3 conférences, un café débat sur l'europe et des réunions, nous n'attendons pas les élections pour proposer ou agir. Nous souhaitons être jugés pour ce que l'on fait, tout cela avec 0 euros. J'aimerai savoir quel parti politique fait de même ? Nous étions 2 adhérents MoDem il y a 10 mois nous sommes aujourd'hui 16 adhérents et 10 sympathisants pour une commune de 5000ha. Pour moi il n'y a que le dialogue qui est important. J'écoute beaucoup et je ne suis pas forcément en opposition avec des personnes qui votent autrement que moi.

fleche 27/08/2009 08:09


Je pense qu'il y a quand même des différences assez profondes entre la droite et la gauche aujourd'hui encore.

Tu vois j'ai longtemps pensé être de droite parce que je suis attachée aux valeurs traditionnelles : respect, tolérance, intérêt général, respect des engagements, concertation ...

Ces valeurs-là et ces principes sont bien plus présents chez les gens de gauche que de droite finalement  (j'ai connu les deux). Je suis dans un conseil municipal marqué à gauche sans être
pour autant inscrite à un quelconque parti, et je peux te dire que les adhérents PS de ce conseil sont des personnes qui respectent leurs engagements bien sûr au niveau très local où nous sommes.


Lucien Aymard 25/08/2009 22:35

Bonsoir Flèche,Je ne commenterai pas votre échange avec pat59, simplement, je vous crois d'accord sur le même point que le mien, savoir qu'il faut d'abord passer par une plateforme commune avant de parler d'alliance. Effectivement, si chaque oarti campe sur ses positions, on n'est pas près de voir partir Sarko. Je crois qu'il ne faut pas non plus faire n'importe quoi pour le virer car après quid de la gouvernance du pays ?AmicalementBéa et Lucien

fleche 26/08/2009 09:02


On est d'accord, avec Pat59 aussi d'ailleurs.

Il ne s'agit pas de jeter ses principes aux orties, car en général ça ne donne rien de bon, mais s'unir sur un projet, c'est déjà beaucoup plus intéressant.