Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 08:34

AMR a posté un commentaire bien argumenté sur le billet Le fait-elle exprès?. Il souligne dans son commentaire la faculté particulièrement payante de Nicolas Sarkozy à saborder le discours des partis politiques qui sont en opposition à son action.

Après l'élection présidente et les législatives, François Bayrou avait parlé de faire de la politique autrement et d'ouverture. N. Sarkozy a repris le terme ouverture à son compte et en a fait ce que vous savez : du débauchage particulièrement efficace pour laminer le parti socialiste en allant chercher MM. Kouchner, Besson, Hirsch, du laminage tout aussi efficace à l'égard du MoDem en attirant vers lui des anciens UDF, Morin et Consorts.

Encore une fois, je pense que le PS aurait eu plus à gagner en se positionnant contre ce débauchage et en excluant du parti ces personnes finalement si peu crédibles et si peu intègres.

Aujourd'hui, ainsi que le fait remarquer AMR, Nicolas Sarkozy enfource le cheval de l'écologie. Il va bientôt nous dire qu'il était écologiste avant l'heure lui qui se déplace soit en avion soit avec une armée de voitures et motos, et il est en train de reprendre à son compte le discours des Verts. C'est ici dans la Tribune.

Il est très fort !

Et en plus, il en rajoute en s'excusant presque d'avoir pensé que la  France n'avait pas un tel besoin de développer des énergies propres : "Pourquoi tous les gouvernements de gauche comme de droite qui se sont succédés n’ont pas fait des énergies renouvelables une priorité ?" Pour plus d'infos, c'est .

J'avais posté quelques commentaires ici ou là en demandant à quand le débauchage d'une ou deux personnalités du parti des Verts.

Attendons et nous verrons ...

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

moderateur 20/06/2009 06:14

Le pouvoir et l'argent deux choses qui s'entendent à merveille, un peu comme "l'anneau" du seigneur des anneaux : Un bijou maudit : l'homme n'y échappe pas, j'espère qu'il y a encore des personnes sincères...

AMR 16/06/2009 00:08

Pour rebondir sur ce qu'écrit "modérateur", l'accès au pouvoir politique amène un comportement qui devient une vraie caricature : pourquoi un homme, le plus gentil et le plus sympathique du monde, devient-il agressif et avide de pouvoir ? Je ne retiendrai qu'une phrase, celle de notre cher député Philippe Cochet parue dans le Progrès de dimanche :"Mon objectif est de chasser en meute, je veux des têtes nouvelles à l'UMP, des gens qui en veulent, qui ont faim". Cela fait froid dans le dos de découvrir la conception de la politique de ce monsieur. Il me semblait qu'être élu, c'est se mettre au service des citoyens (c'est comme cela que je l'envisage et le pratique) et non pas faire la guerre ou la chasse. Il est vrai que la conception de son mentor est à peu près la même et je soulignais dans le message que Flêche a repris, que son mentor a réussi par cette démarche à anhililer l'opposition. Or tout pouvoir a la nécessité de préserver son contrepouvoir (les patrons d'entreprise savent bien qu'un syndicat est nécessaire dans cette optique).

fleche 16/06/2009 06:45



La tentation est grande lorsqu'on a le pouvoir de vouloir se débarrasser de l'opposition. N. Sarkozy y est très bien arrivé, l'opposition est inaudible. Ceci dit ce sont deux grands dangers qui
guettent. L'un concerne la démocratie, j'en ai maintes fois parlé. L'autre concerne le gouvernement lui-même qui risque de se scléroser tout seul.
C'est parce que l'opposition existe et qu'elle se manifeste et qu'elle est audible que le pouvoir avance.



Nath 15/06/2009 19:44

Un cheval de plus à l'attelage des idées fumantes.  

Christie 15/06/2009 16:28

C'est une faute importante qu'à commise le PS en ne virant pas les "brebis égarées".On ne lui pardonne pas...Un tag t'attends sur le thème de "Si j'étais président de la République".;-D)

sixtine 15/06/2009 13:05

Mais oui, Nicolas, pourquoi ? ! Heureusement, tout n'est pas perdu, puisqu'ensemble, tout devient possible, n'est-ce pas !