Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 07:21

J'ai écouté ce matin la déclaration de Martine Aubry à la fin du Conseil National du PS.

Je ne sais si c'est pour calmer les militants, mais si c'est l'objectif je crois qu'elle va passer à côté avec cette déclaration.

Il y était question de refondement mais surtout de comportement, ici et là.

Il me semble qu'il est beaucoup plus question de forme que de tout autre chose. Or si la forme est importante, le PS est attendu sur des questions beaucoup plus fondamentales.

Si le PS comme le dit Sylvie Boussand voulait bien se positionner fermement sur le non cumul des mandats, ça en ferait des nouvelles têtes. Entre les maires qui sont députés ou sénateurs, les conseillers généraux qui sont députés ou sénateurs, les maires qui sont aussi conseillers généraux ou régionaux, si aucun cumul n'était possible excepté dans la collectivité où on est élu, ça ferait beaucoup de places pour de nouvelles têtes. Oui mais voilà, il y a des indemnités qui aux niveaux nationaux sont attractives.

"Le remodelage de la direction, cela n'intéresse personne, ce n'est pas le problème des Français.
Ce qu'ils attendent c'est un discours neuf, imaginatif, qui donne envie", a commenté Manuel Valls"
Effectivement le PS est attendu sur un projet de société réaffirmé et non quelques idées sous forme de slogan. Il est attendu également sur ses positions concernant le débauchage à la sauce sarkozienne. Il est attendu enfin sur le renouvellement des têtes du parti, parce que excusez-moi du peu mais Laurent Fabius, François Hollande, Martine Aubry, Dominique Strauss-Kahn et quelques autres ça fait un sacré bout de temps qu'on les entend avec le même message.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires

AMR 11/06/2009 07:08

La difficulté du PS est de trouver un positionnement politique qui ne soit pas sabordé par le discours politique du chef de l'état : on le voit dès maintenant avec le succès d'Euope Ecologie aux élections européennes, NS est en train d'absorber à sa sauce le discours vert. Que restera-t-il dans 3 ans de la place des verts dans le champ politique ?Pour le PS, il en va de même sur les plans du social et de l'économie : Sarkozy galvaude à un tel niveau tout ce qui touche au social et à l'interventionnisme de l'état dans l'économie que le discours du PS n'est pas entendu, voire peu crédible. L'exemple typique concerne le plan de relance du PS qui était très pertinent et qui a été peu entendu. Le PS comme tous les autres partis qui sont face à Sarkozy a vraiment une grande difficulté à avoir un discours qui le place en position de force. Les autres partis de gauche comme le NPA, le Front de Gauche... ont des positionnements plus radicaux sur lesquels Sarkozy n'ira jamais car ils sont à l'opposé de sa politoque, de ce fait, leur place est facilité. Le problème du PS est de trouver cette place, sans qu'elle soit brocardée ou absorbée par Sarkozy, et tout en restant crédible.Les problèmes d'éléphants, de direction... ne sont que des histoires pour Gala, en faire le problème principal du PS est vraiment une tromperie que beaucoup mettent en avant par soucis de simplification, de manque de réflexion. On peut en dire autant de tous les partis (le PCF pour commencer, le MoDem aussi, le NPA n'en parlons pas et l'UMP...).Sur le cumul des mandats, il faut une cohérence de discours et je suis d'accord pour dire que c'est un problème. La seule qui ait une ligne claire, c'est encore Ségolène Royal et il faut lui rendre cette qualité. Mais il faut noter aussi que la notoriété des candidats lors des élections au scrutin de liste (comme les européennes) est aussi une des causes de la désaffection des électeurs pour un parti majeur comme le PS. De ce fait, le problème du cumul des mandats est confronté à la crédibilité de la tête de liste (le cas de Vincent Peillon est encore une autre situation, avec une personne qui est parachutée dans une région qui n'est pas la sienne).Voilà quelques réflexions pour alimenter ce débat que je trouve assez essentiel.

fleche 11/06/2009 08:17


Je suis d'accord sur le fond avec votre commentaire.
Il est vrai que Ségolène Royal est la seule à s'appliquer à elle-même le principe de non cumul des mandats électoraux.
Reste que je pense que le PS a tout à gagner surtout au point où il en est à afficher ses positions fermes et claires.

Quant à Nicolas Sarkozy il a effectivement commencé le travail de sape auprès des Verts, à la fois en affichant des prises de position écologiques sur les éoliennes par exemple et à la fois en
brocardant le parti des Verts.

Il veut être seul et il y arrive très bien.

Seulement cette façon de faire est extrêmement dangereuse pour la démocratie.


aymard 10/06/2009 19:45

Valls me parait être un excellent nageur dont la clarté de l'eau ne dérange pas les brssées. Il n'a pas encore trouvé la passerelle pour traverser sur l'autre rive, mais je crains que le Sarko la lui fabrique et plus tôt qu'on ne pense.

Jacques 10/06/2009 15:05

Circé ne lit-il pas les commentaires des autres ???Il me semble bien, en y regardant de plus près que j'avais DEJA parlé de Manuel Valls ci-dessus....Bien cordialement,jf.

fleche 10/06/2009 17:50


Circé est une dame JF.


Circé 10/06/2009 12:33

Perso, tu peux rajouter Valls à toute la clique.Lorgne trop facileent ducôté de la droite pour être crédible celui-là

Jacques 10/06/2009 09:33

Eh oui, le cumul des mandats, tant prôné, par exemple par Arnaud Montebourg mais qui s'est renié par la suite.Manuel Valls cumule lui aussi.Je ne connais qu'une personnalité PS à s'être appliqué ce principe à elle même: Mme Royal qui, Présidente de Région, a décidé de ne pas se représenter à la députation.Elle n'a pas plus souhaité être sur la liste pour les Européennes.Et bien entendu, sur les blogs de droite, ils n'ont pas arrêté de la brocarder, pour ne pas dire plus, par ce qu'elle n'était pas candidate.Bonne journée.jf.