Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 10:39

Au moment du vote de la loi Hadopi, le gouvernement et notamment Mme Albanel, ministre de la Culture, pour faire passer l'amendement qui consiste à faire payer le consommateur sur un abonnement dont il sera privé, nous a seriné sur tous les tons que l'accès à Internet n'est pas indispensable, que ce n'est pas un droit fondamental.

Certes, l'accès à Internet ne peut pas être considéré comme le logement ou la nourriture, sur ce point, on est d'accord.

Reste quand même que pour les lycéens qui passent leur bac, il y a en place depuis quelques années ; les admissions post-bac qui ne peuvent se faire que sur Internet.

L'année passée, certains établissements un peu réticents n'étaient pas entrés dans ce système mais à partir de cette année, ça y est, tous y sont.

Pour ceux qui ne sont pas concernés, ça consiste pour le futur bachelier à aller sur le site
http://www.admission-postbac.fr/,  à émettre des voeux qu'il faut valider entre le mois de janvier et le mois de mars, à transmettre les dossiers aux établissements choisis, par courrier cette fois, et à attendre les réponses des établissements via Internet.

Comment font les lycéens qui sont sans ordinateur chez eux ?

Si Internet n'est pas un droit fondamental, pourquoi alors y a-t-il des procédures qui ne connaissent qu'Internet ?

Heureusement que le Parlement européen est là. Sur le blog de Gisèle Biemouret députée du Gers qui a voté contre cette loi, voici ce qu'on peut lire concernant le Parlement européen " 
... stipule que l'accès à Internet est un droit fondamental et que seule la justice peut décider de sa coupure".

Si vous aviez besoin d'une bonne raison pour aller voter dimanche, en voilà une,  autre que la simple application de votre droit civique.

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Questions
commenter cet article

commentaires

segolin 05/06/2009 00:06

Bien sur , Internet est indispensable ,pensez aux handicapés ,aux depessifs ,auxtimides qui n'ont que ce moyen d'expression ,à ceux qui vivent dans des regions enclavées ,ceux qui ont de la famille à l'etranger! tient ma mère vient de s'equiper de l'ancien ordi de ma soeur et pourra en payant son forfait orange avoir l'adsl etappeller sa fille  à santa barbara en californie regulierement par skipe et la voir enmême temps ,en plus elle est veuve recente et ce moyen qu'elle ne maitrisait pas vadevenir rapidement indispensable!ce gouvernement est liberticide à tous les niveauxpour l'ecole ,pour la santé ,pour la poste ,pour la liberté de faire et de penser!                           lord sinclair segolin ,le retour!  (la salvetât ,extra ,j'y retourne bientôt)

Falconhill 04/06/2009 08:55

Cette période HADOPI sera une des raisons de mon vote le 7 Juin.Bisous et bonne fin de semaine

Homer 04/06/2009 06:59

Ce ne sont pas les exemples qui manquent pour s'appuyer contre Hadopi !

beignetcaramel 03/06/2009 18:43

Et l'état lui même, nous demande de faire nos démarches par internet. changement d'adresse, déclaration d'impôts etc. comme d'habitude, des paroles et des actes qui se contredisent. Avec çà, comment veux-tu que la France avance?

sixtine 03/06/2009 16:17

Voilà qui est on ne peut plus clair, Flèche ! Et, à bon entendeur...