Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 07:27
Je reviens sur le projet de loi présenté par Roselyne Bachelot.

Dans cette loi, il n'y a pas que la fin des open bars  et l'interdiction de l'alcool à la vente aux mineurs, il y a également l'interdiction de la vente des cigarettes aux mineurs qui viennent d'être adoptées.

Ca atteint des sommets, car pour être inutile, ça l'est. Ils écrivent cette interdiction pour se faire plaisir, ce n'est pas possible autrement, car pour ne servir à rien, ça ne va servir à rien.

Vous imaginez bien n'est-ce pas, les buralistes demander leur carte d'identité à tous les jeunes qui viennent acheter des cigarettes. Je le vois bien aussi .

Et franchement quel est l'objectif ?

Est-ce que les politiques qui nous représentent ont été jeunes dans leur vie ? On peut se poser la question.

Et face à cette loi, on voit l'autorisation de la publicité pour les alcools sur Internet.

On se moque de qui ?

Les jeunes qui veulent boire et fumer trouveront toujours les moyens de le faire, même si les bonbons ne sont pas chers.
Et puis s'ils se gavent de bonbons, il faudra les interdire à la vente aux mineurs pour cause d'augmentation inconsidérée des diabètes.

Serions-nous encore responsables de nos vies ?

J'aimerai assez qu'on arrête de me dire ce que je dois faire et ne pas faire.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rébus 10/03/2009 20:10

Mais enfin, mam Chabot, vous trouvez normal que de sjeunes de moins de 18 ans s'entraient à choper le cancer, ben pas moi...Réthorique made in talonetttes, laissez nous penser pour vous, beurk

fleche 11/03/2009 07:20


Est-ce que je vais supporter la comparaison avec Arlette !

J'aime bien penser par moi-même. Est-ce que ça va rester possible ?


beignetcaramel 10/03/2009 19:10

C'est exactement ce que j'ai écris dans mon article: Bachelot à la tienne!y en a marre que l'on nous dise tout ce que l'on doit faire.

fleche 10/03/2009 20:02


Et on en a jusqu'en 2012 voire plus compte tenu de la déconfiture de l'opposition


plumedecib 10/03/2009 15:31

Une accumulation de loi pour déresponsabiliser et dé - consicentiser l'humain.... et ensuite le manipuler à souhait... Le plus énervant, ce sont tous ces incompétents dans les ministères... 

fleche 10/03/2009 16:04



tous plus pires les uns que les autres ...



sixtine 10/03/2009 13:46

Oui, ne soyons pas trop durs à l'égard de nos jeunes souvent désabusés, amers, face à ce monde qu'ils appréhendent !A leur place, nous réagirions peut-être de la même façon...Ce qui ne veut pas dire qu'ils ne faut pas tout tenter pour écarter les plus gros risques... alcool, tabac, drogues, vitesse au volant... et j'en passe. Une société qui n'est que répressive ne sera jamais celle dont nous avons besoin.

fleche 10/03/2009 14:10



Ce n'était pas une critique à l'égard des jeunes, le fait qu'ils soient blasés très vite.
C'est plutôt à l'égard de certains parents qui ne savent pas dire non parce qu'ils n'ont pas le temps, pas l'envie, pas le courage pour d'autres.

Ce n'est pas les jeunes qui sont en cause, mais la société et l'éducation.

Tu vois, Françoise Dolto disait qu'il fallait savoir refuser aux enfants ce qu'ils demandent pour qu'ainsi ils puissent connaître le désir d'obtenir. Evidemment il n'était pas question de tout
refuser. Mais savoir dire non à certaines demandes, savoir faire attendre.

Or aujourd'hui, nous n'attendons plus pour rien, pas plus les jeunes que les adultes.

Nous sommes complètement d'accord que l'aspect répressif. Ca ne dissuade pas. Ca encourage à contourner.
Il serait bien plus intéressant, voire moral, de prévenir.






Christie 10/03/2009 09:06

On est effectivement dans le tout et n'importe quoi.C'est clair que les jeuenes redoublent de créativité et d'inventivité lorsqu'il s'agit de contourner la  loi.Et quand on a vu, sur Zone Interdite de Diamnche soir la façon dont les commerçants respectent les lois, on a du souci à se faire.Il me semblerai bien plus judicieux de redonner l'espoir et l'envie de vivre et de créer et de rêver leur vie à ces jeunes.Avec le sentiment d'une vie hyper difficile qui les attend et du manque de confiance qu'on leur accorde, n'est-ce pas?qui'ls se réfugient là où ils sont sûrs de pouvoir laisser libre cours à leur angoissesY a t-il des parents aussi aimants, aussi proches de leurs enfants soient-ils (et je suis su^re que la majorité fait du mieux qu'elle peut) caapables de rassurer à cent our cent leurs rejetons.Et puis on leur met de telle responsabilités dans leur réussite qu'ile ne peuvent que s'angoisser..Pas tous mais beaucoup.Parce que notre monde leur paraît sans doute plus doux que celui qu'ils vont devoir affronter..A défaut de créativité dans l'avenir ils se noient dans les vapeurs de l'acool.Si nous nous rappelions nos jeunes années, peut-être comprendrions-nous mieux comment ça marche.Nos politiques sont souvent opportunistes avant d'etre humains..

fleche 10/03/2009 10:57


C'est le moins que l'on puisse dire en effet.
Il ne faut pas trop se demander pourquoi les jeunes ont tant de conduites addictives ou de conduites à risques.
La société de consommation les blase très vite.