Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 18:31

Il y a quelques années, il était totalement impossible dans les locaux scolaires, d'accueillir du public non scolaire.

En clair, si vous aviez dans une petite commune un équipement d'accueil de jeunes enfants communiquant avec l'école maternelle, il n'était pas possible d'étendre cet équipement vers l'école, l'inspection académique ne permettait pas que se cotoient deux publics différents.

Cette position même si elle pouvait être critiquable avait au moins le mérite d'être claire au niveau des responsabilités.

En effet, elle se basait d'ailleurs sur cette notion, pour interdire une occupation des locaux scolaires sur le temps scolaire par un public non scolaire.

Aujourd'hui, il en est tout autrement.

Tout d'abord, il y a cette loi sur le droit d'accueil en cas de grève, qui fera forcément se cotoyer des enfants placés sous la responsabilité d'un enseignant, et des enfants placés sous la responsabilité du maire via un adulte qui surveillera ces enfants.

Il y a une autre piste qui vient déroger au principe établi c'est la notion de jardins d'enfants dans les écoles maternelles.
Dès la rentrée scolaire 2009, les enfants de deux ans ne compteront plus dans les effectifs des élèves scolarisés donc autant dire qu'ils ne pourront plus être accueillis, MAIS l'état dans sa grande bonté prévoit que l'accueil de ces enfants pourra se faire dans une classe de maternelle mais bien évidemment cet accueil ne pourra plus être fait par des enseignants.

Donc doucement, l'état permet ce qui était interdit hier, à savoir la cohabitation de publics différents sur le temps scolaire, notamment avec la notion de jardins d'éveil qui pourraient occuper des locaux dans les écoles maternelles

http://www.liberation.fr/societe/0101167061-un-jardin-d-eveil-a-la-place-de-la-maternelle
mais encore une fois, ces jardins d'éveil seraient à la charge des communes donc le personnel aussi.

Il existe des familles en grande difficulté sociale ailleurs que dans les zones dites "sensibles" par l'Education Nationale. Ces familles ne pourront donc plus scolariser leurs enfants de deux ans, ne pourront donc pas rechercher du travail car la crèche ou la nounou ont un coût.
Cette mesure condamne à la précarisation et à la paupérisation bon nombre de familles.

L'école primaire est mal traitée depuis déjà quelques années, mais avec le président élu en 2007 et le gouvernement actuel, la situation s'aggrave très vite.

Je vous invite à lire si vous ne l'avez pas déjà fait cette lettre écrite au président de la République par un directeur d'une école située dans l'Hérault.

 

http://uneecolepourvictorethugo.hautetfort.com/files/Lettre_au_Pr%C3%A9sident.pdf

Partager cet article

Repost 0
Published by fleche - dans Tribune libre
commenter cet article

commentaires