Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de fleche
  • Le blog de fleche
  • : Quelques réflexions ou observations que j'aimerai partager avec vous sur l'actualité, la société, la politique. "La rigidité et la dureté sont les compagnons de la mort. La douceur et la délicatesse sont les compagnons de la vie." Lao Tseu
  • Contact

Photographies

Les photographies mises sur ce blog sont soit les miennes soit mises en ligne à partir de Flickr. Si vous découvrez une  photographie qui ne serait pas libre merci de m'en informer je la retirerai immédiatement.

Recherche

Un peu plus sur Flèche

La tête encore dans
les nuages                                       








Et yeux tournés
vers la  terre
pour y regarder la nature souvent si belle












rose tassin cmp








Archives

Black Out

HADOPI - Le Net en France : black-out
7 décembre 2008 7 07 /12 /décembre /2008 16:34

Un danger plus pervers guette l'école. Il est à plus long terme mais sera véritablement destructeur si le pays en arrive là.
Le travail a déjà commencé, il consiste à transférer les charges liées à l'école primaire vers les communes. La loi sur le droit d'accueil va bien évidemment dans ce sens, mais il n'y a pas que ça.

Les enfants de deux ans à la rentrée 2009 ne pourront plus être accueillis dans les écoles maternelles puisqu'ils ne compteront plus dans les effectifs. A quand la suite ?

Si suite il y a, l'école maternelle et l'école élémentaire à terme seront probablement à la charge complète des collectivités territoriales, enseignants compris. Les Etablissements Publics d'Enseignement Primaire indiquent le chemin à suivre.
Ce qui se dessine, c'est un enseignement primaire à plusieurs vitesses.

Si le sujet vous intéresse :
http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2008/96_EPEP.aspx
http://38.snuipp.fr/spip.php?article267 ce site a monté un diaporama très explicite.

Les communes n'ont pas, loin de là, le même budget à population égale, et ont encore moins la même politique à l'égard de l'école.

Les communes riches pourront  ainsi sans souci consacrer un budget important à leurs écoles et payer correctement les enseignants à condition toutefois que l'école soit une de leurs priorités !

Pour les communes moins bien loties, je vous laisse imaginer la suite.
En clair, soit l'éducation est une priorité et c'est le reste qui sera moins bien traité, soit le contraire.


Connaissez-vous la part du budget consacré à l'école dans un budget communal pour des communes de petite taille entre 1 000 et 5 000 habitants ?
Allez je vous laisse chercher un peu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires